L’emplacement maudit de la librairie La hune

11023335_830629543678340_3732328723212184002_n

Pierre Assouline

La célèbre librairie La Hune du 6e arrondissement de Paris fermera ses portes dans le courant de l’année. A sa place, on parle soit d’un magasin de photographie de la chaîne Yellow Corner, soit d’une galerie de photos… Pour comprendre un peu plus cette décision, Pierre Assouline, journaliste au Magazine Littéraire et écrivain a accepté de nous éclairer de ses lumières.

Le 13 février dernier, lors d’un comité d’entreprise, les salariés ont appris la fermeture de cette librairie, nichée Place Jean-Paul-Sartre-Simone-de-Beauvoir, dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés.

Sur twitter, on pointe du doigt la fermeture de la mythique librairie, porteuse pour beaucoup, de souvenirs d’enfance.

Une librairie historique

La Hune ouvre en 1949 boulevard Saint-Germain. Créée par l’éditeur Bernard Gheerbrant, elle a été rachetée par le groupe Flammarion dans les années 70.

Elle devient un lieu de rencontres littéraires lorsque son créateur décide d’y associer une galerie d’art. Le groupe surréaliste (André Breton, Henri Michaux ou Tristan Tzara) et celui du Nouveau Roman (Alain Robbe-Grillet et Marguerite Duras), ainsi que tous les artistes de Saint-Germain, décident d’en faire leur librairie de référence, à deux pas des clubs de Jazz et du Café de Flore.

Depuis trois ans, la librairie appartient au groupe Madrigall (groupe Flammarion – Gallimard), dont le capital s’élève tout de même à 88 millions d’euros selon societe.com. Une entreprise qui ne connaît pas la crise…

Un déménagement mortel

Pour comprendre un peu plus cette décision, Pierre Assouline, journaliste au Magazine Littéraire et écrivain a accepté de nous éclairer de ses lumières au micro.

 

“Le groupe Flammarion perdait énormément d’argent. La librairie n’est pas un métier de philanthropes”

 

 

“Le personnel aimait tellement son métier que ça donnait envie d’y aller”

 

 

“C’est un endroit très beau, mais les gens n’y vont pas pour acheter des produits”

 

Une pétition est actuellement en ligne contre la fermeture de La hune.

Marie Gicquel

Imprimer cet article Imprimer cet article

Commentaires

Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097
Lire les articles précédents :
Jean Paul Gaultier au Grand Palais jusqu'au 3 Août 2015
Cliché d’un enfant terrible de la mode

Jusqu’au 3 Août, le Grand Palais accueille une exposition block-buster ayant déjà réuni 1,5 million de spectateurs à travers le...

Fermer