Notre convoitise est infinie

unnamed (4)Inventer un espace critique exigeant, dynamique, précis sans être universitaire, strictement journalistique et strictement intègre ; tenir une critique libre de toutes pressions sociales et éditoriales, sans concessions d’aucunes sortes au copinage, au carriérisme, aux relations. Investir pour ce faire Internet et ses multiples potentialités ; avoir foi en cet extraordinaire outil et les possibilités qu’il offre aussi de fonder des foyers d’intelligence, des espaces de recul, des lieux de réflexion, de discrimination, de critique. S’effacer enfin à pas de loup derrière l’essentiel, ce qui dans cette rédaction nous appelle avant toute chose : la continuation, aujourd’hui, à notre époque, dans notre société, du pouvoir sacré de la Langue et de l’Image. Tel est le pari que nous faisons à Zone Critique depuis désormais trois ans : et tel est le pari que nous sommes plus que jamais déterminés à tenir pour nos lecteurs de plus en plus nombreux, en cette quatrième rentrée qui commence aujourd’hui.

Pour répondre à l’exigence de ce pari, pour que cet espace que nous appelons de nos vœux se concrétise, nous avons travaillé d’arrache-pied ces derniers mois, et vous pourrez rapidement noter les différentes innovations qui prennent place pour cette rentrée : la création, tout d’abord, d’une rubrique Philosophie, nous permettra d’envisager des chemins de traverse entre la situation de la pensée contemporaine, et les questions que nous posent l’état actuel des formes romanesques, théâtrales et poétiques. Si notre rubrique littéraire « Que vaut vraiment ? », qui entend établir une analyse intellectuelle rigoureuse de l’œuvre d’un auteur médiatique, continuera cette année encore de passer au crible les vedettes de l’establishment littéraire, à commencer par Bret Easton Ellis dès septembre, la rubrique « Figures », qui ouvre ses portes, tentera à l’inverse de mettre en lumière la pensée d’une figure mineure et peu médiatisée de la scène philosophique d’aujourd’hui.

Si la Littérature conserve la place prééminente, nous avons fait le choix d’accorder cette année plus d’espace au Cinéma, au Théâtre et à l’Art.

Enfin, si la Littérature conserve et continuera de conserver la place prééminente au sein de notre rédaction, nous avons fait le choix d’accorder cette année plus d’espace au Cinéma, au Théâtre et à l’Art. Chaque vendredi, le Cinéma sera ainsi à l’honneur sur Zone Critique, et vous y retrouverez nos recensions des toutes dernières sorties nationales. L’Art ne sera pas en reste, puisque notre dossier « Focus » vous invitera régulièrement, et dès le mois d’octobre, à vous pencher dans le détail sur un tableau mis à l’honneur lors d’une exposition du moment. Une newsletter régulière vous permettra par ailleurs d’être tenu au courant de la publication de nos différents dossiers et articles, et la mise en place d’un code couleur clarifiera l’architecture de notre site et le confort de votre navigation. Mais ce mois de septembre sera aussi celui de l’annonce des lauréats de notre premier concours de nouvelles qui a commencé en janvier dernier, et a réuni autour de lui plus de 70 participants.

Je souhaiterais pour terminer vous dire et vous redire combien fort est notre plaisir, grande notre énergie, et, pour parler à l’unisson de René Char, infinie notre convoitise : soyez donc certains que, au sein de la rédaction de Zone Critique, rien ne nous obsède que cette nouvelle rentrée, et le pari de l’exigence et de la liberté que nous nous efforcerons de tenir tout au long de l’année.

Alors, chers lecteurs, que la fête commence !

Imprimer cet article Imprimer cet article

Commentaires

Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097
Lire les articles précédents :
AppleMark
Morand, la voix de Londres

   En 1933, Paul Morand publie Londres, ouvrage multiple, tout à la fois chronique sociale et historique, récits de voyage...

Fermer