puce cinemaFilms

une sélection « romantique et politique »

57049070_2355691894451733_2041341451199053824_n

Ce jeudi 18 avril, Thierry Frémaux et Pierre Lescure – respectivement délégué général et président du Festival de Cannes – ont levé le voile sur les 19 films en Compétition. Comme de coutume, celle-ci est amenée à être complétée par quelques ajouts. Toutefois, les contours de la 72e édition se dessinent déjà autour d’une punchline signée Thierry Frémaux, mais qu’on attribuerait volontiers à maître Yoda : « Romantique et politique sera cette sélection ».

Après une introduction lors de laquelle Pierre Lescure a rendu hommage à Agnès Varda, le sélectionneur a pris le relai en donnant sa liste des potentiels successeurs à l’Affaire de famille de Kore-eda, Palme d’or 2018. Cette année, exit les réalisateurs japonais et place à une sélection qui fait la part belle aux Américains et à l’Europe. « Le Festival se terminera la veille des élections européennes », a rappelé Frémaux. Dans le contexte actuel de Brexit, le dernier film de Ken Loach sera considéré avec la plus grande attention. Il en va de même pour les frères Dardenne, eux aussi deux palmes au compteur, qui proposeront Le Jeune Ahmed, dont on dit qu’il traite du basculement d’un jeune homme dans le terrorisme.

Parmi les habitués de La Croisette qui répondront à nouveau présent, on peut citer Xavier Dolan, le cinéaste palestinien Elia Suleiman, ou encore Terrence Malick et Arnaud Desplechin. Sorti sur les terres espagnoles d’Almodóvar, Douleur et gloire permet à l’ex-président du jury de faire son retour en Compétition. De quoi ravir les cinéphiles, qui se réjouiront également des grands noms figurant à la marge de la Compétition, à l’instar de Claude Lelouch (hors-compétition) et Christophe Honoré (Un Certain Regard). Les afficionados de Quentin Tarantino ne verront pas son nom dans la liste mais, qu’ils ne se découragent pas, car le réalisateur de Pulp Fiction pourrait rejoindre le train en marche avec Once upon a time in… Hollywood, actuellement en montage.

Soulignant la prédominance du cinéma de genre et du « cinéma à hauteur de vie quotidienne », l’homme fort de Cannes a indiqué que 13 réalisatrices figuraient dans la Sélection officielle (compétition et sections parallèles confondues), un record. Une manière de faire taire les détracteurs qui lui reprochent de ne pas suffisamment mettre les femmes en avant, mais surtout la preuve d’un regain de femmes dans les rangs de la profession. Observant que cette tendance est d’autant plus manifeste « dans la nouvelle génération du septième art magrébin », Thierry Frémaux a salué la présence en section Un Certain Regard de la cinéaste algérienne Mounia Meddour et de la réalisatrice marocaine Maryam Touzani.

Au-delà de cet alléchant avant-goût, reste à savoir qui seront les membres du Jury, le maître de cérémonie et ce que réservera la section Cannes Classics, dot on sait juste qu’elle réservera un hommage à La Cité de la peur et à Shining.

Pour rappel, le 72e festival de Cannes se déroulera du 13 au 24 mai 2019.

Pour ne rien manquer de l’actualité du 72e Festival de Cannes, suivez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram !

Les films en Compétition

Jim JARMUSCH THE DEAD DON’T DIE

Pedro ALMODÓVAR DOLOR Y GLORIA (DOULEUR ET GLOIRE)

Marco BELLOCCHIO IL TRADITORE (LE TRAITRE)

BONG Joon Ho GISAENGCHUNG (PARASITE)

Jean-Pierre et Luc DARDENNE DARDENNE LE JEUNE AHMED

Arnaud DESPLECHIN ROUBAIX, UNE LUMIÈRE

DIAO Yinan NAN FANG CHE ZHAN DE JU HUI

Mati DIOP ATLANTIQUE

Xavier DOLAN MATTHIAS ET MAXIME

Jessica HAUSNER LITTLE JOE

Ken LOACH SORRY WE MISSED YOU

Ladj LY LES MISÉRABLES

Terrence MALICK UNE VIE CACHÉE

Kleber MENDONÇA FILHO et Juliano DORNELLES BACURAU

Corneliu PORUMBOIU LES SIFFLEURS

Ira SACHS FRANKIE

Céline SCIAMMA PORTRAIT DE LA JEUNE FILLE EN FEU

Elia SULEIMAN IT MUST BE HEAVEN

Justine TRIET SIBYL

Imprimer cet article Imprimer cet article

Commentaires

Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097
Lire les articles précédents :
57049070_2355691894451733_2041341451199053824_n
Cannes 2019 : Les pronostics

Pour sa 72e édition, le Festival de Cannes ouvrira les festivités sur un film de zombies signé Jim Jarmusch, The...

Fermer