Thomas Bleton

Thomas Bleton
Bio:

Je vais essayer de faire en sorte que ma présentation ne prenne pas l'aspect d'une lettre de motivation. Tout d'abord, parce que ce serait vomir sur la liberté intellectuelle extraordinaire que nous offre Zone critique, et ensuite, parce que je n'aime pas vomir. Par contre j'aime le diabolo, le roller, les jeux vidéos, la musique, les jolies photos, Gérard Philippe, l'alcool, rigoler avec les amis et j'en passe. Et la littérature dans tout ça ? Dans la littérature, je retrouve tout ça justement. Pour moi, la littérature permet d'accéder à des points de vue divers, des mondes différents et, avant toutes choses, c'est un divertissement incroyable. J'aime bien les récits, les romans d'aventures, Proust parce qu'il me rappelle l'importance des souvenirs. Et dans mes souvenirs, je retrouve la littérature. Je ne dirais pas que tout est littéraire, mais je suis sûr que tout objet de la réalité est un élément littéraire en puissance. L'écrivain transforme, modifie et joue avec le réel. Ainsi, la littérature, comme tous les autres objets d'arts dont Zone critique vous parlera, interagit avec le monde de façon réciproque. J'essayerai de vous le montrer à travers mes articles, et j'espère qu'ils seront aussi captivants que Games of Thrones... Mais là, j'ai encore du boulot je pense : c'est pas grave, j'ai la motivation pour le faire !

Les articles de Thomas Bleton:
©Philippe Matsas
Au seuil de l’échange avec Eugenia Almeida
pablo-casacuberta-c2a9-philippe-matsas-300x4601
L’universelle singularité de Pablo Casacuberta
The-word-Performance-in-a-book
Performance ou performance ?
AVT_Norddahl-Eirikur-Orn_9352
Illska : ici le texte, le mal et le désir
Herman-Melville
Moby Dick : La rumeur en voyage
133_vocgdx
Le théâtre citoyen de l’émotion
le-vivier-des-noms-valc3a8re-novarina-kXrC--672x359@LeTemps.ch
Novarina : le rire face au mistral
Lars Eidinger © AFP
Un masque en blanc pour Richard III
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097