puce litteraturePeut-on encore lire ?

Tolstoï en face à face

966_tolstoi_440x260
( Léon Tolstoï, portrait par Illya Repine, 1897) Alors que La Sorbonne a consacré une journée à Tolstoï au début du mois, et que le cinéma Le Balzac vient de présenter une rétrospective intégrale de Guerre et Paix dans le cadre du Festival du film russe, Zone Critique vous propose une lecture de sa nouvelle Le Diable : en effet, si l’écrivain russe est aujourd’hui célébré pour son épopée fataliste et antinapoléonienne, cette nouvelle propose une écriture plus personnelle, sur la question du « mal » : mais, pour l’auteur, celui-ci n’est peut-être pas tant péché du corps que déviance intellectuelle.… Lire la suite
puce litteraturePeut-on encore lire ?

Hervé Bazin, mais pas Vipère au poing.

Herve-Bazin
  Dans mon quartier, comme partout à Paris, se trouve une boîte à livres : c’est une initiative à la mode. Elle permet à ceux qui aiment les livres d’avoir l’impression qu’un éventuel cadeau les attend au détour de la rue.… Lire la suite
puce litteraturePeut-on encore lire ?

Tzara : l’approche impossible du Principe

ob_34c373_tzara-jeune
Peut-on encore lire Tzara ? Question malhabile. La bonne, et la première, à poser serait plutôt : peut-on continuer à ne pas le lire ? Peut-on continuer à survoler, souvent avec mépris d’ailleurs, l’aventure du surréalisme en dédaignant de s’installer pour quelque temps au moins sur la terre, bordée d’aucun terme, de son œuvre magistrale ?… Lire la suite
puce litteraturePeut-on encore lire ?

Joë Bousquet : La pesanteur et la grâce

joe bousquet
D’épais rideaux rouges aux fenêtres, quelques bougies disposées au pied du lit où le tenaient ses blessures, des tableaux de Max Ernst, une pipe d’opium et le bruit de la plume contre le papier. Ces éléments constituaient l’essentiel de la vie matérielle de Joë Bousquet, poète dont le destin se confond avec la balle qu’il reçut à Vailly en 1918.… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097