film-nostalghia-1
puce cinemaFilms

La vie derrière soi

Tout l’été, Zone Critique vous propose de revenir sur l’oeuvre du maître russe Andreï Tarkovski : cinq de ses films ressortent en salles en ce moment, et le réalisateur est également l’objet d’une rétrospective à la Cinémathèque. Retour aujourd’hui sur Nostalghia et Andrei Roublev.… Lire la suite

Notre manifeste

Zone Critique, c’est d’abord le pari des mots. C’est croire, bien croire, à l’heure du sacre de l’amusement, que le mot, dans sa formule littéraire, que le livre, par sa distance poétique, que le langage enfin, au travers de sa veine romanesque, résonne encore de toute sa pertinence, vibre encore de son pouvoir prophétique, et nous permet encore de sonder, réfléchir et toucher du doigt l’époque chamboulée que nous traversons. Zone Critique, c’est ensuite le pari de l’image. C’est penser, penser haut et fort, que par-delà le déversement quotidien et barbare de figures télévisuelles et publicitaires, subsiste, sous l’ombre vacillante de quelques cinéastes, par la matière soudainement transfigurée de quelques artistes, cette idée-là, vaine peut-être, mais si vivante, que la beauté naît du vertige de l’œil et de la nuance. Lire la suite

Abigail's Party au théâtre de Poche-Montparnasse © Fabien Dumas
puce theatreSpectacles

Bittersweet seventies

(Abigail’s Party au théâtre de Poche-Montparnasse © Fabien Dumas) Zone Critique revient sur la pièce Abigail’s Party actuellement représentée au théâtre de Poche-Montparnasse dans une brillante mise en scène de Thierry Harcourt. Mike Leigh n’a pas attendu la série américaine Desperate Housewives pour écrire sa pièce, Abigail’s Party, sur les frustations de la petite bourgeoisie de la banlieue londonienne.… Lire la suite
Francois_de_La_Rochefoucauld_1
puce litteratureLivres

Dans la lignée des grands moralistes français

De Vauvenargues aux stoïciens grecs, de la philosophie orientale à Nietzsche, Frédéric Dechaux, dans ses Réflexions buissonnières, offre une synthèse philosophique en forme d’aphorismes contre la marchandisation de soi et l’uberisation du monde. Voici un livre qui aurait surement fait rire Emil Cioran, ce faux pessimiste qui publia, à un âge avancé de 62 ans De l’inconvénient d’être né.… Lire la suite
7003823-pierre-bayard-comment-connaitre-les-vies-que-l-on-n-a-pas-vecues
puce litteratureLivres

De l’anticipation à l’écriture du destin

(©H. Bamberger) Lire du Bayard est toujours un régal. Pierre Bayard c’est un style, un genre littéraire en soi – l’essai paradoxal –, sinon une marque de fabrique : d’où le bandeau publicitaire bleu marine qui, telle une tête d’affiche, arbore son nom en lettres capitales.… Lire la suite
16325562_1282392648465645_1112991556_o
puce litteratureLivres

« Entrer dans un plagiat éperdu »

L’éditrice Françoise Favretto (éditions Atelier de l’agneau et revue L’INTRANQUILLE) nous propose une lecture personnelle de l’ouvrage (L)ivre de papier de Guillaume Basquin. Contre le livre numérique ou « livre de fer », Guillaume Basquin fait l’éloge du papier comme celui de la pellicule de film.… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097