maxresdefault
puce litteratureLivres

Jules Vipaldo : Le banquet de plafond

Le banquet de plafond est le nouveau livre de Jules Vipaldo, auteur et personnage papillon, évadé notoire et natatoire du ghetto poétique, et nageant depuis à contre-courant du ghota germanopralin ; et ce, bien qu’il ne soit jamais à court de pralines ni de formules !… Lire la suite

Notre manifeste

Zone Critique, c’est d’abord le pari des mots. C’est croire, bien croire, à l’heure du sacre de l’amusement, que le mot, dans sa formule littéraire, que le livre, par sa distance poétique, que le langage enfin, au travers de sa veine romanesque, résonne encore de toute sa pertinence, vibre encore de son pouvoir prophétique, et nous permet encore de sonder, réfléchir et toucher du doigt l’époque chamboulée que nous traversons. Zone Critique, c’est ensuite le pari de l’image. C’est penser, penser haut et fort, que par-delà le déversement quotidien et barbare de figures télévisuelles et publicitaires, subsiste, sous l’ombre vacillante de quelques cinéastes, par la matière soudainement transfigurée de quelques artistes, cette idée-là, vaine peut-être, mais si vivante, que la beauté naît du vertige de l’œil et de la nuance. Lire la suite

Gatsby oh Gatsby

Leonardo di Caprio Cela fait plusieurs semaines que la mâchoire volontaire, les cheveux gominés de spleen, et la flanelle désenchantée du trois-pièces de Di Caprio investissent jusqu’à nos stations de métro. C’est qu’il se trame quelque chose : on me dit que l’adaptation cinématographique du roman de Fitzgerald, Gatsby le magnifique, vient de paraître sur nos écrans.… Lire la suite

Le cabinet de curiosité de Simon Liberati

Simon Liberati La dernière parution de Simon Liberati, auteur sur lequel Zone Critique avait déjà tari d’éloge dans un précédent article, nous offre de découvrir 113 rêveries et variations sur l’éternel thème du romantisme. Le cabinet de curiosité d’un esthète autant que celui d’un érudit, à parcourir de toute urgence. … Lire la suite

« Je me considère comme un troubadour»

Pendy Offmann Zone Critique est parti à la rencontre de l’improbable et pétulant  Pendy Offmann, l’un des derniers troubadours de Paris, qui vit encore de la déclamation de ses rimes, au hasard des cafés et des badauds de la capitale. « La bonne équipe de mes boules scintillement » 2010 Il est 19 heures, les étoiles dans le ciel vibrent aussi singulièrement que dans une nouvelle de Fitzgerald, et la lune en sa vespérale robe désigne du doigt les ondoyants contours de quelques adolescentes filiformes et empaquetées, un rien maussades en leurs visons désenchantés.… Lire la suite

La sélection Zone Critique du mois

Tanguy Viel Retrouvez tous les deux mois, la sélection par notre équipe du meilleur des dernières sorties littéraires. – Le coup de cœur de la rédaction – La disparition de Jim Sullivan, Tanguy Viel, Editions de Minuit, 160 pages, 14 euros Février 2013 Et si un romancier français, qui plus est frais émoulu de la très respectable maison des Editions de Minuit, dispensatrice en son temps du culte du nouveau roman, j’ai nommé l’auteur de Paris Brest (2009, Minuit), si donc ce très franco-français écrivain s’essayait à la rédaction d’un roman américain, que cela donnerait-il?… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097