© Joël Saget - AFP

Gilles Marchand, l’inoubliable mélodie

© Joël Saget – AFP Avec Une bouche sans personne, son premier roman, Gilles Marchand proposait une esthétique singulière, à la fois pleine de douceur, d’humour et de gravité. Son nouveau lectorat s’était ému à la lecture de cet homme emmitouflé dans une écharpe pour cacher un terrible secret.… Lire la suite

Notre manifeste

Zone Critique, c’est d’abord le pari des mots. C’est croire, bien croire, à l’heure du sacre de l’amusement, que le mot, dans sa formule littéraire, que le livre, par sa distance poétique, que le langage enfin, au travers de sa veine romanesque, résonne encore de toute sa pertinence, vibre encore de son pouvoir prophétique, et nous permet encore de sonder, réfléchir et toucher du doigt l’époque chamboulée que nous traversons. Zone Critique, c’est ensuite le pari de l’image. C’est penser, penser haut et fort, que par-delà le déversement quotidien et barbare de figures télévisuelles et publicitaires, subsiste, sous l’ombre vacillante de quelques cinéastes, par la matière soudainement transfigurée de quelques artistes, cette idée-là, vaine peut-être, mais si vivante, que la beauté naît du vertige de l’œil et de la nuance. Lire la suite

Les bêtes du sud sauvage, de Benh Zeitlin, 2012.

Caméra d'or au Festival de Cannes 2012. Grand prix du jury au Festival de Sundance 2012.

Une enfant dans le bayou

Hushpuppy, héros du film Avec son premier film, Benh Zeitlin adopte le point de vue d’une enfant née dans le bayou, sans faux semblants ni fausses notes. Acclamé dans de nombreux festivals, il décrit magnifiquement les réflexions enfantines face à un monde qui change.… Lire la suite
Saint-Jean-de-Luz

Le jeune homme et la mer

Coucher de soleil sur Saint-Jean-de-Luz. Au loin, le fort de Socoa Le Jeune Homme était revenu sur ses pas. Le jour déclinait sobrement. L’avenue désertée, la mer en contrebas et le ciel, qui était maintenant un feu ardent, composaient un paysage fébrile et inquiet.… Lire la suite
Salvator Dali, Cygnes reflétant des éléphants, 1937

Maldoror ou les fruits du mal

Salvador Dali, Cygnes reflétant des éléphants, 1937 Les chants de Maldoror sont un ouvrage en prose, composé de six parties (« chants ») et publié en 1869 par Isidore Ducasse sous le pseudonyme de Comte de Lautréamont. Le livre ne raconte pas une histoire unique et cohérente, mais est constitué d’une suite d’épisodes dont le fil conducteur est la présence de Maldoror, personnage maléfique doué de pouvoirs surnaturels.… Lire la suite
Philippe Sollers, écrivain

Vous avez dit Sollers ?

Philippe Sollers A l’heure où l’auteur le plus insaisissable du paysage littéraire français publie son volumineux Fugues, recueil d’articles de 1100 pages parus depuis un demi-siècle, il nous a semblé intéressant de nous pencher, en forme d’hommage, sur l’œuvre de jeunesse de Philippe Sollers, Une curieuse solitude (1958).… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097