© AFP / Françoise Guillot

Un monde à portée de main

© AFP / Françoise Guillot L’auteur du tant salué Réparer les vivants nous offre un nouveau roman en forme de « château baroque, rutilant et bordélique ». Un livre de notre temps, qui s’inscrit pourtant dans le temps long de matériaux immémoriaux, ceux que Paula Karst, le personnage principal, doit imiter pour peindre ses trompe-l’œil.  … Lire la suite

Notre manifeste

Zone Critique, c’est d’abord le pari des mots. C’est croire, bien croire, à l’heure du sacre de l’amusement, que le mot, dans sa formule littéraire, que le livre, par sa distance poétique, que le langage enfin, au travers de sa veine romanesque, résonne encore de toute sa pertinence, vibre encore de son pouvoir prophétique, et nous permet encore de sonder, réfléchir et toucher du doigt l’époque chamboulée que nous traversons. Zone Critique, c’est ensuite le pari de l’image. C’est penser, penser haut et fort, que par-delà le déversement quotidien et barbare de figures télévisuelles et publicitaires, subsiste, sous l’ombre vacillante de quelques cinéastes, par la matière soudainement transfigurée de quelques artistes, cette idée-là, vaine peut-être, mais si vivante, que la beauté naît du vertige de l’œil et de la nuance. Lire la suite

2426_rot_preview
puce litteratureLivres

Terra Doloris

Cinq ans après la parution de Terra Australis, Laurent-Frédéric Bollée et Philippe Nicloux remettent le couvert avec une nouvelle saga australienne de peuplement. Cette fois-ci il n’est plus question d’installation, mais d’évasion.  Le thème religieux revient comme un leitmotiv dans les représentations littéraires de l’Australie et il semblerait que le neuvième art n’échappe pas à la règle.… Lire la suite
19b436c834526d50f1bc2eeeb3a0f05b
puce litteratureLivres

Le goût des ruines

Pour sa neuvième édition, le Prix Littéraire des Grandes Écoles récompense une maison d’édition qui n’est pas inconnue de Zone Critique ! Les Éditions du Soupirail nous offre avec Le Goût des ruines de Bernard Allays une méditation sur le regard à travers la lente errance de son narrateur, Simon libraire désinvolte dont l’existence se retrouve soudainement confrontée au suicide de Rose, son premier amour, ainsi qu’à la récurrente apparition de cadavres de chiens devant sa porte. … Lire la suite
shokokuji-16-1024x576

Yasuhiko Sugimura : l’École de Kyoto face à l’Occident

Yasuhiko Sugimura est philosophe et professeur à l’université de Kyoto. Spécialiste de la philosophie des religions et de la philosophie occidentale, il a publié des textes importants sur Henri Bergson et Paul Ricoeur, et a notamment co-dirigé l’ouvrage de Philosophie japonaise, paru en français chez Vrin.… Lire la suite
ob_34c373_tzara-jeune
puce litteraturePeut-on encore lire ?

Tzara : l’approche impossible du Principe

Peut-on encore lire Tzara ? Question malhabile. La bonne, et la première, à poser serait plutôt : peut-on continuer à ne pas le lire ? Peut-on continuer à survoler, souvent avec mépris d’ailleurs, l’aventure du surréalisme en dédaignant de s’installer pour quelque temps au moins sur la terre, bordée d’aucun terme, de son œuvre magistrale ?… Lire la suite
la-malediction-nan-goldin_exact540x405_l
puce artsExpositions

Nan Goldin : résurrection

Le château d’Hardelot, à Condette, dans le Pas-de-Calais, propose une exposition inédite de photographies de paysages de Nan Goldin, icône de la scène artistique underground new-yorkaise, qui avait marquée les esprits en 2016 avec son exposition “The Ballad of Sexual Dependency” présentée au MOMA.… Lire la suite
Dante et Virgile aux enfers, dit aussi La barque de Dante. Eugène Delacroix, 1822. Huile sur toile, 189 x 241. Paris, Musée du Louvre.
puce artsExpositions

Delacroix au Musée du Louvre

Dante et Virgile aux enfers, dit aussi La barque de Dante. Eugène Delacroix, 1822. Huile sur toile, 189 x 241. Paris, Musée du Louvre. Le musée du Louvre présente une ambitieuse exposition rétrospective sur Eugène Delacroix (1798-1863), peintre romantique français par excellence.… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097