little joe cover

Little Joe : Petit par la taille, grand par le potentiel

Thriller SF austro-britannique, Little Joe réserve une plongée dans un univers scientifique subtilement dérangeant. Aseptisé jusque dans sa mise en scène, il reflète le souci du détail de sa réalisatrice, Jessica Hausner. Si l’Autrichienne semble emprunter la symétrie de la composition des plans à Wes Anderson, elle ne joue pas la carte de la drôlerie mais celle du malaise esthétisé.… Lire la suite

Notre manifeste

Zone Critique, c’est d’abord le pari des mots. C’est croire, bien croire, à l’heure du sacre de l’amusement, que le mot, dans sa formule littéraire, que le livre, par sa distance poétique, que le langage enfin, au travers de sa veine romanesque, résonne encore de toute sa pertinence, vibre encore de son pouvoir prophétique, et nous permet encore de sonder, réfléchir et toucher du doigt l’époque chamboulée que nous traversons. Zone Critique, c’est ensuite le pari de l’image. C’est penser, penser haut et fort, que par-delà le déversement quotidien et barbare de figures télévisuelles et publicitaires, subsiste, sous l’ombre vacillante de quelques cinéastes, par la matière soudainement transfigurée de quelques artistes, cette idée-là, vaine peut-être, mais si vivante, que la beauté naît du vertige de l’œil et de la nuance. Lire la suite

838_000_sapa981030948930
puce litteratureLivres

Un Roland Dorgelès fin de siècle

“L’humanité n’est même plus un légende, elle est un mythe” (Romain Gary) Nécessité de l’actualité littéraire oblige : Romain Gary est porté aux nues. Il reste – depuis son premier roman, Une éducation européenne (1954) – un raconteur d’histoires percutant, dans la lignée de la veine juive littéraire du XXème siècle.… Lire la suite
the dead dont die cover
puce cinemaFilms

Le 72e Festival de Cannes prend vie

Avec The Dead Don’t Die, Jim Jarmusch donne vie au 72e Festival de Cannes. Inaugurée par un Edouard Bear qu’on a justement connu plus vivifiant, cette nouvelle édition s’est ouverte sous le signe des morts-vivants, grâce à la comédie décalée d’un maître du film de genre indé.… Lire la suite
bême
puce theatreSpectacles

Un discret pas de côté

Le théâtre de la Tempête accueille dans le cadre intimiste de la salle Copi un petit spectacle étonnant par la Cie Théâtre Déplié. L’écriture collective est ici au service d’un sujet poétique et politique, traité avec douceur et subtilité. Acte de résistance ?… Lire la suite
Véronique Peyle, "Le Veilleur"
puce litteratureLivres

Le veilleur

Véronique Peyle, “Le veilleur” Rendant hommage aux “hérétiques” qui “traquent les signes névrotiques de leur époque“, et s’érigeant contre “la rotation des stocks humains” et “l’homme mesure qui adhère à son vide”, Pascal Boulanger fait paraître aux éditions tituli ses carnets de la période 2016 – 2018, placés sous le signe du “combat spirituel” cher à Rimbaud.  … Lire la suite
paola-masino-1-c-ghitta-carell
puce litteratureLivres

La Massaia : Naissance et mort de la fée du foyer

Les éditions de la Martinière publient pour la première fois en français un classique de la littérature féministe italienne. Paola Masino est une femme de lettres du XXe siècle, et une figure importante de la scène artistique de son pays. Francophile, elle traduit en italien des auteurs tels que Balzac, Barbey d’Aurevilly, Stendhal, et fréquente entre autres Luigi Pirandello, Max Jacob, ou encore André Gide.… Lire la suite
57602803_447922735969699_5245010664556068864_n
puce litteratureLivres

Bousquet – Weil : La gloire et la croix

Grâce au travail remarquable de Claire Paulhan, il est enfin possible de lire en un seul volume l’ensemble de la correspondance entre Simone Weil et Joë Bousquet. En dépit d’une affinité élective évidente, la philosophe mystique et le poète allongé ont échangé un nombre réduit de lettres.… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097