Michel Le Bris. © Sophie Bassouls
puce litteratureLivres

Pour l’amour des livres

Michel Le Bris. © Sophie Bassouls   Alors que le festival Etonnants Voyageurs (08-10 juin 2019) vient de s’achever, avec entre autres comme thèmes phares : « les pouvoirs de la littérature » et « mondes imaginaires », son directeur Michel Le Bris nous gratifie d’un éloge de la littérature qui fait écho aux diverses préoccupations qui ont traversé son œuvre foisonnante.… Lire la suite

Notre manifeste

Zone Critique, c’est d’abord le pari des mots. C’est croire, bien croire, à l’heure du sacre de l’amusement, que le mot, dans sa formule littéraire, que le livre, par sa distance poétique, que le langage enfin, au travers de sa veine romanesque, résonne encore de toute sa pertinence, vibre encore de son pouvoir prophétique, et nous permet encore de sonder, réfléchir et toucher du doigt l’époque chamboulée que nous traversons. Zone Critique, c’est ensuite le pari de l’image. C’est penser, penser haut et fort, que par-delà le déversement quotidien et barbare de figures télévisuelles et publicitaires, subsiste, sous l’ombre vacillante de quelques cinéastes, par la matière soudainement transfigurée de quelques artistes, cette idée-là, vaine peut-être, mais si vivante, que la beauté naît du vertige de l’œil et de la nuance. Lire la suite

les misérables cover

Les Misérables : fable urbaine contre le misérabilisme

Difficile de faire un film de banlieue dépourvu de clichés ou de complaisance. L’inside-man Ladj Ly, qui a grandi à Montfermeil, relève brillamment le défi avec Les Misérables. Un long métrage qui emprunte son titre à Victor Hugo et qui dénonce, un siècle et demi après le roman, le sort désastreux réservé aux laissés-pour-compte de la société.… Lire la suite
beanpole cover

Beanpole, un récit figé

Beanpole – Une Grande fille, en français – est le portrait intimiste que le cinéaste russe Kantemir Balagov dédie à la population traumatisée du Léningrad d’après-guerre. Théâtre tristement célèbre de la bataille éponyme, cette ville abrite les survivants d’un cauchemar qui les conditionne.… Lire la suite
©Sabien Witteman
puce artsExpositions

Les premières inspirations de Sabien WITTEMAN

©Sabien Witteman Née en Hollande le 30 décembre 1960, Sabien Witteman suit l’enseignement des Beaux-Arts de la Kunstacademie (Amsterdam) et fait carrière dans l’illustration avant de se consacrer pleinement à la peinture dès son arrivée à Paris en 1987. Elle en profite alors pour se perfectionner à l’école du Louvre où elle s’approprie la technique des glacis des maîtres anciens avant de s’installer six ans plus tard en Bourgogne.… Lire la suite
838_000_sapa981030948930
puce litteratureLivres

Un Roland Dorgelès fin de siècle

“L’humanité n’est même plus un légende, elle est un mythe” (Romain Gary) Nécessité de l’actualité littéraire oblige : Romain Gary est porté aux nues. Il reste – depuis son premier roman, Une éducation européenne (1954) – un raconteur d’histoires percutant, dans la lignée de la veine juive littéraire du XXème siècle.… Lire la suite
the dead dont die cover
puce cinemaFilms

Le 72e Festival de Cannes prend vie

Avec The Dead Don’t Die, Jim Jarmusch donne vie au 72e Festival de Cannes. Inaugurée par un Edouard Bear qu’on a justement connu plus vivifiant, cette nouvelle édition s’est ouverte sous le signe des morts-vivants, grâce à la comédie décalée d’un maître du film de genre indé.… Lire la suite
bême
puce theatreSpectacles

Un discret pas de côté

Le théâtre de la Tempête accueille dans le cadre intimiste de la salle Copi un petit spectacle étonnant par la Cie Théâtre Déplié. L’écriture collective est ici au service d’un sujet poétique et politique, traité avec douceur et subtilité. Acte de résistance ?… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097