(©LollWillems)
puce theatreSpectacles

Bande de femmes

(©LollWillems) Dans la toute nouvelle salle de la Scala, qui entend bousculer les codes du privé et du public, Macha Makeïeff fait mouche avec sa mise en scène des Femmes savantes de Molière. Molière misogyne ? Les Femmes savantes, tout comme les Précieuses ridicules, souffrent de nos jours de leur réputation de pièces misogynes, uniquement écrites pour montrer à quel point les femmes qui se piquent de penser se rendent ridicules, et combien elles feraient mieux de se cantonner aux soins de leur sexe – c’est-à-dire l’amour, et la vie en ménage.… Lire la suite

Notre manifeste

Zone Critique, c’est d’abord le pari des mots. C’est croire, bien croire, à l’heure du sacre de l’amusement, que le mot, dans sa formule littéraire, que le livre, par sa distance poétique, que le langage enfin, au travers de sa veine romanesque, résonne encore de toute sa pertinence, vibre encore de son pouvoir prophétique, et nous permet encore de sonder, réfléchir et toucher du doigt l’époque chamboulée que nous traversons. Zone Critique, c’est ensuite le pari de l’image. C’est penser, penser haut et fort, que par-delà le déversement quotidien et barbare de figures télévisuelles et publicitaires, subsiste, sous l’ombre vacillante de quelques cinéastes, par la matière soudainement transfigurée de quelques artistes, cette idée-là, vaine peut-être, mais si vivante, que la beauté naît du vertige de l’œil et de la nuance. Lire la suite

23510113-25759689
puce litteratureLivres

Du Dante dans les chapelles oubliées de Corse

Dès la prise en main de l’ouvrage, on est étonné par son format. Plutôt petit, une couverture épaisse, simple et élégante. Bartolomeo in Cristu sous-titré « poèmes », publié aux éditions éoliennes en 2018 a reçu le prix Guillaume du poème en prose 2019.… Lire la suite
Paul Greveillac. Francesca Mantovani - Editions Gallimard
puce litteratureLivres

Paul Greveillac : La plume et le pinceau

Paul Greveillac. Francesca Mantovani – Editions Gallimard « Quel est ce langage qui nous fouette nous sursautons dans la lumière » dit Tristan Tzara dans le premier poème de L’Homme approximatif. Quel sera donc ce langage, si ce n’est la peinture, qui se recrée au rythme des métaphores et bousculades stylistiques de Maître et Esclaves.… Lire la suite
insoutenables_longues_etreintes
puce theatreSpectacles

Avez-vous peur de la tendresse ?

Connu en France depuis 2001 avec sa pièce Rêves, Ivan Viripaev fait partie de cette nouvelle génération de dramaturges russes ultra-novateurs qui font souffler un vent de fraîcheur sur nos scènes. On retrouve à la Colline ses Insoutenables longues étreintes dans une mise en scène de Galin Stoev, son complice depuis le début, et le premier à avoir fait découvrir les textes de Viripaev en France.… Lire la suite
Arielle Dombasle & Joséphine de La Baume - © Orange Studio
puce cinemaFilms

Alien Crystal Palace – Arielle Dombasle

Il est inhabituel pour moi d’écrire sur un film . L’on m’attendrait davantage sur la sortie du dernier roman ou, plutôt, sur un roman oublié d’un auteur obscur. Néanmoins, lorsque quelque chose échappe à toute réalité et qu’il devient un objet rare dans le paysage quotidien, il m’apparaît tout à fait juste d’honorer celui-ci. … Lire la suite
bras_de_seine_prees_de_giverny104412_0
puce litteratureLivres

A la recherche d’un art perdu

(Bras de Seine près de Giverny, Claude Monet, 1897) Pour sa collection livrets d’art, les éditions marguerite waknine présentent quatre études de Marcel Proust consacrées à Claude Monet, Gustave Moreau, Rembrandt et Jean-Antoine Watteau. L’édition associe d’un côté le texte et de l’autre un « cahier des images », laissant la place aux œuvres en invitant à une lecture en parallèle aussi bien qu’indépendante.… Lire la suite
Maxime Decout - 27 septembre 2017- Le chêne parlant (7)
puce litteratureLivres

De l’imposture dans la littérature moderne

À une époque où l’imposture défraye régulièrement la chronique, où les fake news rythment notre relation aux événements et troublent les frontières du vrai et du faux, Maxime Decout nous invite, dans son dernier ouvrage, Pouvoirs de l’imposture, qui vient de paraître aux Éditions de Minuit, à nous pencher sur la manière très singulière, et peut-être salutaire, dont la littérature, elle, fait usage de la tromperie.… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097