Donald-Ray-POLLOCK
puce litteratureQue vaut vraiment ?

Le diable partout, le diable tout le temps

En 2008, à 54 ans, Donald Ray Pollock publie son premier recueil de nouvelles, aujourd’hui culte, Knockemstiff. Depuis, l’écrivain américain, qui a travaillé pendant 32 ans dans une usine de pâte à papiers, continue de construire son univers où se mêlent paumés se shootant à l’insecticide, fétichistes des poupées, tueurs en séries mystiques et pasteurs pédophiles.… Lire la suite

Notre manifeste

Zone Critique, c’est d’abord le pari des mots. C’est croire, bien croire, à l’heure du sacre de l’amusement, que le mot, dans sa formule littéraire, que le livre, par sa distance poétique, que le langage enfin, au travers de sa veine romanesque, résonne encore de toute sa pertinence, vibre encore de son pouvoir prophétique, et nous permet encore de sonder, réfléchir et toucher du doigt l’époque chamboulée que nous traversons. Zone Critique, c’est ensuite le pari de l’image. C’est penser, penser haut et fort, que par-delà le déversement quotidien et barbare de figures télévisuelles et publicitaires, subsiste, sous l’ombre vacillante de quelques cinéastes, par la matière soudainement transfigurée de quelques artistes, cette idée-là, vaine peut-être, mais si vivante, que la beauté naît du vertige de l’œil et de la nuance. Lire la suite

(© Perry Tak)
puce litteratureTextes inédits

L’immeuble rose de la rue Lagrange

(© Perry Tak) Toute l’équipe de Zone Critique vous souhaite une merveilleuse année 2017 ! Pour commencer cette nouvelle année en beauté, place à la littérature avec une nouvelle inédite : L’immeuble rose de la rue Lagrange, par Yann Solle.  I C’est toujours la même odeur qui me heurte la même odeur qui m’emplit les narines la même odeur qui m’écœure la même odeur brutale et absolue j’ignore quelle est cette odeur, d’où elle vient et pourquoi elle s’impose à moi avec pareille vigueur chaque fois que j’arpente cette rue c’est une odeur indéfinissable ­ non qu’il soit aisé d’isoler une odeur d’une autre dans la litanie de vapeurs fétides que charrie le vent dans les rues de cette ville mais cette odeur est singulière ; je ne sais dire si elle est bonne ou mauvaise, forte ou docile.… Lire la suite
lambert_schlechter-1
puce litteratureLivres

Des bifurcations qui mènent tout droit à la grande poésie

© François Besch L’écrivain et éditeur Guillaume Basquin nous propose aujourd’hui de découvrir les Inévitables bifurcations de Lambert Schlechter, publié en mai dernier aux éditions Les doigts dans la prose.  « Au printemps, je vais quelques fois m’asseoir à la lisière d’un champ fleuri.… Lire la suite
© NYRIMIHIGO
puce litteratureLivres

Petit pays : la destruction du paradis

© NYRIMIHIGO Dans son premier roman, Petit pays, Gaël Faye raconte l’adolescence d’un franco-rwandais au Burundi, au début des années 1990, alors qu’une guerre civile fait rage, simultanément au génocide des Tutsis au Rwanda, pays limitrophe. Petit pays est un roman en deux teintes, en deux mouvances, qui s’entremêlent.… Lire la suite
13285_bied_charretonsolange11francescamontovani1
puce litteratureLivres

Les Visages pâles, roman de cire et de types

Après Enjoy en 2012, Nous sommes jeunes et fiers en 2014, Solange Bied-Charreton a fait paraître en 2016, toujours chez Stock, Les Visages pâles. Dans ce troisième roman, l’auteur conserve sa volonté de dépeindre la société avec un regard attentionné, rappelant ainsi le dessein qu’avait Balzac dans La Comédie humaine, d’écrire « l’histoire oubliée par tant d’historiens, celle des mœurs ».… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097