Conte parisien : vigiles, sacrés gardiens

Gauz.
Gauz. Parce que le métier de vigile méritait bien un roman, celui de Gauz, dont le titre imagé Debout-payé est à lui-même un sacerdoce, remarqué lors de la rentrée littéraire de ce début d’année – et élu meilleur premier roman français par la rédaction de Lire ainsi que lauréat du prix Gibert-Joseph pour l’année 2014 -, mêle écriture virulente et humour dévastateur.… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097