Phèdre(s), esthétique et audacieux

Phedre(s) de Wajdi Mouawad, Sarah Kane et J.M. Coetzee mise en scene de  Krzysztof Warlikowski au theatre de l'odeon.

(photo by Pascal Victor/ArtComArt)
  Phedre(s) mise en scène de Krzysztof Warlikowski à l’Odéon © Pascal Victor. Pour mettre en scène Phèdre(s) au théâtre de l’Odéon, Krzysztof Warlikowski a choisi les textes de Wadji Mouawad, Sarah Kane et J.M. Coetzee : trois écrivains qui explorent tour à tour la beauté, la cruauté, l’innocence et la pureté de « la fille de Minos et Pasiphaé » incarnée par Isabelle Huppert.… Lire la suite

Les Racines de la douleur

nazoulai700
Le nouveau roman de Nathalie Azoulai, Titus n’aimait pas Bérénice, s’attaque à un monument de la culture française : Jean Racine. Le titre, volontairement provocateur, interpelle le lecteur qui pense avoir (encore) affaire à un récit sentimental.  En réalité, ce roman tente une approche biographique originale sur Racine.… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097