Il était une fois en Amérique

Tanguy Viel
Tanguy Viel Tanguy Viel, l’auteur de Paris-Brest, nous est revenu en février dernier avec un formidable récit, La disparition de Jim Sullivan, dans lequel il s’imagine en train d’écrire un roman américain. Immodérément jouissif. Février 2013 « C’est la première scène de mon livre, un type arrêté dans une voiture blanche, moteur coupé dans le froid de l’hiver, où se dessinent doucement les attributs de sa vie : une bouteille de Whiskey sur le siège passager, des cigarettes en pagaille dans le cendrier plein, différents magazines sur la banquète arrière (une revue de pêche bien sûr, une de base-ball bien sûr), dans le coffre un exemplaire de Walden et puis une crosse de Hockey » Du jour où j’ai décidé d’écrire un roman américain… Du jour où le très français Tanguy Viel s’est décidé à écrire un roman américain, nous apprend-il, il fut assez rapidement clair que son héros s’appellerait Dwayne Koster, et que bien sûr, il vivrait à Détroit, « qui est une vrai ville internationale, une ville remplie d’asphalte et de métal rouillé, une ville avec des gratte-ciel, des avenues qui n’en finissent pas et toutes ces choses qu’on trouve dans n’importe quelle ville américaine comme New-York ou justement Détroit. … Lire la suite

La sélection Zone Critique du mois

Tanguy Viel Retrouvez tous les deux mois, la sélection par notre équipe du meilleur des dernières sorties littéraires. – Le coup de cœur de la rédaction – La disparition de Jim Sullivan, Tanguy Viel, Editions de Minuit, 160 pages, 14 euros Février 2013 Et si un romancier français, qui plus est frais émoulu de la très respectable maison des Editions de Minuit, dispensatrice en son temps du culte du nouveau roman, j’ai nommé l’auteur de Paris Brest (2009, Minuit), si donc ce très franco-français écrivain s’essayait à la rédaction d’un roman américain, que cela donnerait-il?… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097