Michel Houellebecq : La création d’un mythe

Quand la parole se fait rare, le corps parle et celui de Michel Houellebecq fait du bruit. L’auteur est autant connu pour son image que pour son œuvre. L’une et l’autre s’auscultent et se complètent. Il n’a jamais aimé son corps, ce qui le pousse vers les voies de l’esprit.… Lire la suite

Notre manifeste

Zone Critique, c’est d’abord le pari des mots. C’est croire, bien croire, à l’heure du sacre de l’amusement, que le mot, dans sa formule littéraire, que le livre, par sa distance poétique, que le langage enfin, au travers de sa veine romanesque, résonne encore de toute sa pertinence, vibre encore de son pouvoir prophétique, et nous permet encore de sonder, réfléchir et toucher du doigt l’époque chamboulée que nous traversons. Zone Critique, c’est ensuite le pari de l’image. C’est penser, penser haut et fort, que par-delà le déversement quotidien et barbare de figures télévisuelles et publicitaires, subsiste, sous l’ombre vacillante de quelques cinéastes, par la matière soudainement transfigurée de quelques artistes, cette idée-là, vaine peut-être, mais si vivante, que la beauté naît du vertige de l’œil et de la nuance. Lire la suite

Cinéma, monde stupide ?

Avec Quiconque exerce ce métier stupide mérite tout ce qui lui arrive, Christophe Donner entremêle vérité et fiction. Il utilise des faits réels pour broder la vie décousue de trois figures du cinéma français des années soixante – soixante-dix : Jean-Pierre Rassam, Claude Berri et Maurice Pialat.… Lire la suite
Livres

Récit espagnol

Zone Critique revient sur le dernier Goncourt, Pas pleurer de Lydie Salvayre, l’occasion pour notre contributrice de s’interroger sur l’art du roman et sur le rôle de la mémoire. Ce récit hors-norme,  à la langue si particulière, questionne les limites de la mémoire et pousse le lecteur dans ses derniers retranchements. Sous le titre de Lydie Salvayre, Pas pleurer, on peut lire « roman ».… Lire la suite
Livres

Voyage de la couleur

Zone Critique revient sur Icecolor, le nouveau récit d’Emmanuel Ruben. Après nous avoir enchanté avec La ligne des glaces, le romancier nous embarque en direction du Grand Nord avec pour guide, Per Kirkeby, un géologue et un peintre de renom. « Le blanc n’y est jamais de la lumière, il n’est pas non plus le néant, qui serait plutôt du noir, et qui n’existe pas dans la nature.… Lire la suite

Dans la Grande Terreur soviétique

Dans son dernier livre, Le Météorologue, Olivier Rolin décrit la vie du directeur de la météo en URSS. Un honnête homme envoyé au goulag, parmi tant d’autres.  Il s’appelle Alexeï Féodossiévitch Vangengheim. Quelques années après la révolution bolchévique d’octobre 1917, ce jeune scientifique se voit propulsé à la tête du service de météorologie de l’URSS.… Lire la suite
Livres

Un Goncourt qui arrive ?

Deuxième roman de Pauline Dreyfus, paru aux éditions Grasset, Ce sont des choses qui arrivent fait partie de la troisième sélection pour le Prix Goncourt 2014. Il a pour toile de fond la Deuxième Guerre mondiale, du moins le conflit tel qu’il a été vécu par les membres de la haute société française de l’époque, entre maintien des apparences et extrême indifférence.… Lire la suite

Un roman noir à fleur de peau

Dans son onzième roman, Peine perdue, Olivier Adam a choisi de ne pas s’attacher à un seul protagoniste, mais plutôt à un aréopage de 21 personnages plus ou moins reliés les uns aux autres. Défi littéraire pour cet auteur que de brosser le portrait vécu de l’intérieur par cette pléiade d’acteurs écorchés, fragiles et vulnérables, en proie à un mal de vivre contre lequel chacun d’entre eux essaie de lutter au quotidien.… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097