Michel Houellebecq : La création d’un mythe

Quand la parole se fait rare, le corps parle et celui de Michel Houellebecq fait du bruit. L’auteur est autant connu pour son image que pour son œuvre. L’une et l’autre s’auscultent et se complètent. Il n’a jamais aimé son corps, ce qui le pousse vers les voies de l’esprit.… Lire la suite

Notre manifeste

Zone Critique, c’est d’abord le pari des mots. C’est croire, bien croire, à l’heure du sacre de l’amusement, que le mot, dans sa formule littéraire, que le livre, par sa distance poétique, que le langage enfin, au travers de sa veine romanesque, résonne encore de toute sa pertinence, vibre encore de son pouvoir prophétique, et nous permet encore de sonder, réfléchir et toucher du doigt l’époque chamboulée que nous traversons. Zone Critique, c’est ensuite le pari de l’image. C’est penser, penser haut et fort, que par-delà le déversement quotidien et barbare de figures télévisuelles et publicitaires, subsiste, sous l’ombre vacillante de quelques cinéastes, par la matière soudainement transfigurée de quelques artistes, cette idée-là, vaine peut-être, mais si vivante, que la beauté naît du vertige de l’œil et de la nuance. Lire la suite

Livres

L’envers de la création

Prenez deux artistes survoltés à l’esprit ravagé, et imaginez leur conversation. En faisant cela, vous aurez peut-être un bref aperçu de Personne n’est à l’intérieur de rien, le recueil de la correspondance entre Jean Dubuffet et Valère Novarina, paru aux éditions L’Atelier contemporain. … Lire la suite
Livres

L’élégance du désespoir

Est-il besoin d’une quelconque actualité pour rendre hommage à l’un des plus grands romanciers américain du XXème siècle ? Que nenni ! Zone Critique revient sur l’élégance du désespoir du « Great Gatsby » et de Dick Diver, les deux héros mythiques de l’auteur de Tendre est la nuit, Francis Scott Fitzgerald. … Lire la suite
Livres

Sous les spotlights de l’amertume

Attention, roman-culte : Les chérubins électriques, chronique sauvage de la bohème chic et désespérée de la fin des seventies, unique roman de Guillaume Serp, mort à 27 ans d’un mélange d’alcool et de médicaments, vient d’être réédité chez l’éditeur singulier. Où La confession d’un enfant du siècle à l’heure des Stinky Toys.… Lire la suite
Livres

«Ecrire sur l’automobile, c’est écrire sur la vie»

« L’été est une sale saison pour l’élégance. A moins de rouler en buggy et d’être Steve McQueen dans L’affaire Thomas Crown ». Le « must have » de tout dandy qui se respecte vient de paraître aux Editions rue fromentin : retour sur le Dictionnaire élégant de l’automobile de Thomas Morales.… Lire la suite
Entretiens

Paris c’est fini

Zone Critique est parti à la rencontre de l’écrivain et président à vie du Club des Ronchons Alain Paucard, à l’occasion de la parution de son essai Paris, c’est foutu ! Un titre qui en dit long…Entretien sur la disparition de Paris, avec un nostalgique qui se réclame de « nationalité parisienne », et qui pour Zone Critique revient sur son Paris, celui des écrivains et des cinéastes.… Lire la suite

L’inquiétante familiarité de l’étrangeté

Bruce Bégout nous présente dans son « roman par fragments », L’Accumulation primitive de la noirceur, sa collection d’histoires variées cauchemardement post-gothiques. Un catalogue inquiétant de quotidiens augmentés, de dispositifs psychiques autonomes mis en place par les citadins pour contrer le « Dispositif » ou « nouvel ordre mondial », générateur d’anxiété, de confusion et d’angoisse.… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097