090118-000-A_2750479
puce cinemaFilms

Les Misérables : À n’y plus rien voir

Quoiqu’en dise le titre, l’œuvre adaptée par Les Misérables de Ladj Ly n’est pas le roman hugolien. Ce premier long-métrage de fiction reprend et déploie un court film du même nom réalisé par Ly en 2017. Si l’emprunt du nom Les Misérables nous incite à voir des Javert et Gavroche dans les figures principales du policier abusif et du voyou juvénile, si le terrain de jeu des uns et le territoire surveillé par les autres s’ancre à Montfermeil – où se déroule une partie conséquente de l’action du roman – , le film de Ly est moins la transposition d’un livre que le point de culminance d’une trajectoire cinématographique, initiée en 2005 avec le filmage d’émeutes qui embrasèrent, entre autres communes, Clichy et Montfermeil.… Lire la suite

Notre manifeste

Zone Critique, c’est d’abord le pari des mots. C’est croire, bien croire, à l’heure du sacre de l’amusement, que le mot, dans sa formule littéraire, que le livre, par sa distance poétique, que le langage enfin, au travers de sa veine romanesque, résonne encore de toute sa pertinence, vibre encore de son pouvoir prophétique, et nous permet encore de sonder, réfléchir et toucher du doigt l’époque chamboulée que nous traversons. Zone Critique, c’est ensuite le pari de l’image. C’est penser, penser haut et fort, que par-delà le déversement quotidien et barbare de figures télévisuelles et publicitaires, subsiste, sous l’ombre vacillante de quelques cinéastes, par la matière soudainement transfigurée de quelques artistes, cette idée-là, vaine peut-être, mais si vivante, que la beauté naît du vertige de l’œil et de la nuance. Lire la suite

Gravity
puce cinemaFilms

Gravity, cette pesante légèreté

Gravity d’Alfonso Cuaron Gravity du réalisateur mexicain Alfonso Cuarón : loin des blockbusters américains bruyants et survitaminés,  une ode à l’intimité et à l’empathie.  23 octobre 2013 A tous les amateurs de science-fiction, Gravity n’est pas votre film. Oui, il a comme toile de fond la terre et l’univers, oui, l’intrigue concerne des astronautes piégés dans l’espace, oui, il y a des appareils innommables, oui, certains dialogues sont jargonnant… Oui mais Gravity c’est avant tout du réalisme.… Lire la suite
Richard Millet
puce litteratureLivres

Une artiste du sexe

Richard Millet [Crédit photo : BALTEL/SIPA]Notre partenaire La cause littéraire nous offre l’occasion de revenir aujourd’hui en détail sur le dernier roman de Richard Millet, paru en cette rentrée littéraire, Une artiste du sexe. 10 octobre 2013 Millet et le sexe.… Lire la suite
puce litteraturePortraits

Pablo Neruda, poète de toujours

Pablo Neruda (1904 – 1973) Quarante ans après sa disparition La cause littéraire, notre partenaire, nous emmène sur les traces de Pablo Neruda, grand poète chilien du siècle dernier.  Pablo Neruda, grand poète du siècle dernier, poète de toujours, a marqué à jamais de son empreinte la littérature mondiale. … Lire la suite
rev

Quête poétique en pays chaviré

Thomas B. Reverdy (Photo : David Ignaszewski/Koboy/Flammarion) Après L’envers du monde, érigé sur les ruines encore tièdes des Tours jumelles de New-York, dans un pays déboussolé, c’est dans un Japon secoué et meurtri par le tsunami que Thomas Reverdy nous conduit, avec Les évaporés, son nouveau roman construit autour de thèmes récurrents qu’il manie d’une main de maître : la disparition, le deuil mais aussi la quête existentielle et l’amour.… Lire la suite
Pâris Bordone, Vénus et Cupidon

La renaissance et le rêve

Pâris Bordone, Vénus et Cupidon Le Musée du Luxembourg accueille jusqu’au 26 Janvier, une exposition exceptionnelle réunissant plus de 70 oeuvres Renaissance venant de collections privées comme publiques, d’artistes italiens comme flamands afin d’avoir une vision presque exhaustive de la manière dont on interprétait le rêve avant Freud.… Lire la suite
Pier Paolo Pasolini sur leplateau du film « Théorème »

Itinéraire d’un enfant gâché

Pier Paolo Pasolini sur le plateau du film « Théorème », 1968 Poète, romancier, scénariste, cinéaste, peintre … La Cinémathèque française célèbre l’esprit de Pasolini avec l’exposition Pasolini Roma. Jusqu’au 26 janvier 2014, l’artiste italien se dévoile au public par son amour pour la capitale italienne : terre d’accueil, de désillusions, de drames.  … Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097