Vian
puce litteratureLivres

Florilège Boris Vian

Notre semaine consacrée à Boris Vian s’achève aujourd’hui. Pour rendre une dernière fois hommage au Bison Ravi, nous vous proposons une sélection de passages de l’oeuvre de Vian, choisis par les contributeurs de notre  dossier.  Bonne lecture, et vive Boris ! … Lire la suite

Notre manifeste

Zone Critique, c’est d’abord le pari des mots. C’est croire, bien croire, à l’heure du sacre de l’amusement, que le mot, dans sa formule littéraire, que le livre, par sa distance poétique, que le langage enfin, au travers de sa veine romanesque, résonne encore de toute sa pertinence, vibre encore de son pouvoir prophétique, et nous permet encore de sonder, réfléchir et toucher du doigt l’époque chamboulée que nous traversons. Zone Critique, c’est ensuite le pari de l’image. C’est penser, penser haut et fort, que par-delà le déversement quotidien et barbare de figures télévisuelles et publicitaires, subsiste, sous l’ombre vacillante de quelques cinéastes, par la matière soudainement transfigurée de quelques artistes, cette idée-là, vaine peut-être, mais si vivante, que la beauté naît du vertige de l’œil et de la nuance. Lire la suite

w1240-p16x9-leveil_du_printemps_cpascal_gely_0

L’Éveil du printemps

Les théâtres ont tiré le rideau. Quel dommage car avec L’Éveil du printemps de Frank Wedekind, adapté et mis en scène par Armel Roussel, il est clair que l’on ne ressort pas indemne.  À défaut d’aller découvrir cette pièce à la Tempête, vous pouvez la lire, calfeutré dans votre canapé. … Lire la suite
Bill Camp (left) as "Wilbur Tennant" and Mark Ruffalo (right) as "Robert Bilott" in director Todd Haynes' DARK WATERS, a Focus Features release. Credit : Mary Cybulski / Focus Features
puce cinemaFilms

Précipiter le noir

(Credit : Mary Cybulski / Focus Features) Ça commence dans la nuit de l’été. Cachée derrière les pylônes électriques au bord de la route, la caméra fait le guet. Au chant discret des insectes s’impose soudain le bruit d’une voiture. Prudemment, car il s’agit de ne pas se faire remarquer, on s’avance pour la suivre.… Lire la suite
Gabriel-Matzneff-montre-sa-gueule-de-meteque
puce litteratureLivres

Le libertin capitaliste

Dernier volet, aujourd’hui, de notre dossier consacré à Gabriel Matzneff. L’auteur de l’article, ici, s’interroge : comment Gabriel Matzneff, dont les récits et journaux font l’éloge d’un individualisme consumériste explicite et assumé, a-t-il pu être pris, à une certaine époque, pour une figure de proue de la subversion ?… Lire la suite
(Crédits : Ulf Andersen / Aurimages - AFP)
puce litteratureEntretiens

“Aujourd’hui, au lieu de débattre, on va au tribunal”

(Crédits : Ulf Andersen / Aurimages – AFP) Romancier (Le maréchal absolu, La première pierre…), universitaire (spécialiste de Huysmans), Pierre Jourde est aussi connu pour sa plume aiguisée de satiriste, que le lecteur a pu découvrir dans un essai qui a fait date, La littérature sans estomac.… Lire la suite
EURIDICE_DEVANTURE
puce litteratureLivres

Matzneff à L’Eurydice

Le 17 octobre 2019, Louis Bance, du café artistique L’Eurydice, situé dans le quartier latin, recevait l’écrivain Gabriel Matzneff, au coeur de la polémique suite à la publication de l’ouvrage Le consentement de Vanessa Springora. Louis Bance se pose la question dans cet article : pourquoi avoir reçu l’écrivain ? … Lire la suite
IMG_20190506_211050_907 (1)
puce litteratureEntretiens

L’Ange bleu contre Matzneff

En janvier dernier, l’association de prévention de la pédophilie L’Ange Bleu, a cité Gabriel Matzneff à comparaître devant le tribunal, pour “apologie de crime“, et “provocation à commettre des délits et des crimes“. La citation à comparaître permet de convoquer directement l’écrivain devant le tribunal, sans passer par une phase d’enquête, qui peut être longue.… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097