090118-000-A_2750479
puce cinemaFilms

Les Misérables : À n’y plus rien voir

Quoiqu’en dise le titre, l’œuvre adaptée par Les Misérables de Ladj Ly n’est pas le roman hugolien. Ce premier long-métrage de fiction reprend et déploie un court film du même nom réalisé par Ly en 2017. Si l’emprunt du nom Les Misérables nous incite à voir des Javert et Gavroche dans les figures principales du policier abusif et du voyou juvénile, si le terrain de jeu des uns et le territoire surveillé par les autres s’ancre à Montfermeil – où se déroule une partie conséquente de l’action du roman – , le film de Ly est moins la transposition d’un livre que le point de culminance d’une trajectoire cinématographique, initiée en 2005 avec le filmage d’émeutes qui embrasèrent, entre autres communes, Clichy et Montfermeil.… Lire la suite

Notre manifeste

Zone Critique, c’est d’abord le pari des mots. C’est croire, bien croire, à l’heure du sacre de l’amusement, que le mot, dans sa formule littéraire, que le livre, par sa distance poétique, que le langage enfin, au travers de sa veine romanesque, résonne encore de toute sa pertinence, vibre encore de son pouvoir prophétique, et nous permet encore de sonder, réfléchir et toucher du doigt l’époque chamboulée que nous traversons. Zone Critique, c’est ensuite le pari de l’image. C’est penser, penser haut et fort, que par-delà le déversement quotidien et barbare de figures télévisuelles et publicitaires, subsiste, sous l’ombre vacillante de quelques cinéastes, par la matière soudainement transfigurée de quelques artistes, cette idée-là, vaine peut-être, mais si vivante, que la beauté naît du vertige de l’œil et de la nuance. Lire la suite

57049070_2355691894451733_2041341451199053824_n
puce cinemaFilms

Cannes 2019 : Les pronostics

Pour sa 72e édition, le Festival de Cannes ouvrira les festivités sur un film de zombies signé Jim Jarmusch, The Dead Don’t Die. Le réalisateur de Dead Man poursuit sa déclinaison du thème de la mort, en troquant les codes du western contre ceux du cinéma de genre.… Lire la suite
Nouveau carton zc

Soirée “Eclipse” à L’Eurydice

Ce vendredi, Zone Critique vous convie à sa deuxième soirée : après avoir accueilli les artistes du Tessier Quartet et le comédien Vincent Couesme en décembre, nous sommes heureux de vous présenter le spectacle de poésie et de violoncelle Eclipse. Dans le cadre raffiné et convivial du plus vieux Cabaret de Paris, le troquet artistique L’Eurydice, Zone Critique se propose d’inviter, toute l’année, des artistes d’horizons divers à venir se produire.… Lire la suite
arton9122
puce litteratureLivres

De la légitimité du discours sur l’outre-mer

© Francesca Mantovani – Éditions Gallimard « J’ai appris, en Nouvelle-Calédonie, l’importance de la parole, et la nécessité d’être légitime avant de s’exprimer ». François Garde, Petit éloge de l’outre-mer, 57. Dans la série Petit éloge de… je demande l’outre-mer. Bonne pioche !… Lire la suite
20172018_jesuisfassbinder_-rfernandezjeanlouis_022
puce theatreSpectacles

Théâtre en quête

Le théâtre du Rond-Point choisit de ramener sur sa grande scène après une longue tournée le spectacle Je suis Fassbinder, écrit quasiment à quatre mains par Falk Richter et son alter ego, Stanislas Nordey. En utilisant la figure du cinéaste allemand pour ouvrir un débat sur des questions actuelles brûlantes, il prétend repousser les limites de ce que peut et ne peut pas faire le théâtre.… Lire la suite
1) Couverture de l'article Bernanos
puce litteratureEntretiens

Georges Bernanos, le révolté de l’Absolu

Auteur d’un recueil de textes consacrés à la littérature, la musique et la théologie (Les Métamorphoses de Protée), d’un roman (Les Solitudes profondes) et d’un essai sur la notion de singularité dans la philosophie de Hegel (Le festin de Saturne), notre chroniqueur Romain Debluë vient de diriger l’édition du recueil d’essais, d’articles et de pamphlets de Georges Bernanos paru il y a peu chez Robert Laffont.… Lire la suite
TEL AVIV ON FIRE-(c) Samsa Film-TS Productions-Lama Films-Artémis Productions-Photographe Patricia Peribanez_low
puce cinemaFilms

Tel Aviv on Fire

« Une journée sans rire est une journée perdue », disait Charlie Chaplin. Pour son troisième long métrage, Sameh Zoabi applique le mantra du père de la comédie dramatique, en nous entraînant dans le tournage d’un soap en Cisjordanie. Apanage des JT, ce territoire qui concentre les tensions israélo-palestiniennes sert de décor au méta-film Tel Aviv on Fire, en salle depuis hier.… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097