puce litteratureLivres

Si la mère ne meurt : tentative autobiographique

Barthes.
Barthes, Journal de deuil. Créée il y a moins de trois ans, les Editions de la Rémanence est une jeune maison qui s’est donnée comme programme de publier des écrits qui « transposent et questionnent la vie d’aujourd’hui dans le partage d’une expérience psychologique véritable ».… Lire la suite
puce litteratureLivres

Illustration et défense du Christianisme

saint-gregoire-le-grand-11
Les rares parutions dans la collection de la Pléiade font en général grand bruit dans la presse littéraire. A l’inverse, la publication, le mois dernier, du dernier opus de la plus prestigieuse collection des éditions Gallimard ne s’est pas fait remarquer.… Lire la suite
puce litteratureLivres

Cusset : l’écriture de l’autre en question

15151229_10208084049286931_266308480_n
Catherine Cusset a écrit L’autre qu’on adorait pour raconter la vie de son défunt ami Thomas. Elle n’en est pas à son premier essai, elle avait déjà essayé de le décrire dans un roman jamais publié car le jeune homme lui avait reproché de ne pas avoir pris en compte sa « vie intérieure ».… Lire la suite
puce litteratureLivres

Le triomphe du Rire ou le sacre des perdants

14971876_1211635088874735_1978491440_n
(Crédit photo : Christelle Mercier) Zone Critique revient pour vous sur le dernier ouvrage de Cyril Huot. Le rire triomphant des perdants constitue le journal de bord : le « journal de guerre » d’un écrivain contemporain passant au crible de l’Histoire des mentalités, depuis que l’animal social et politique existe, la panoplie de la bêtise humaine, dans sa splendeur pathétique ; d’un auteur s’activant à en écrire ici la critique tout en continuant de mener contre elle, par le truchement et le pouvoir de la littérature, une guerre sans répit et sans concessions où le rire insolent – arme des exclus : des perdants de « la barbarie systémique » – lui fait face, exprimant ainsi sa résistance contre « les castes et les cliques des dominants ».… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097