« Je me considère comme un troubadour»

Pendy Offmann Zone Critique est parti à la rencontre de l’improbable et pétulant  Pendy Offmann, l’un des derniers troubadours de Paris, qui vit encore de la déclamation de ses rimes, au hasard des cafés et des badauds de la capitale. « La bonne équipe de mes boules scintillement » 2010 Il est 19 heures, les étoiles dans le ciel vibrent aussi singulièrement que dans une nouvelle de Fitzgerald, et la lune en sa vespérale robe désigne du doigt les ondoyants contours de quelques adolescentes filiformes et empaquetées, un rien maussades en leurs visons désenchantés.… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097