Philippe Forest en scène

Philippe Forest, avec son dernier roman, sort du genre « autofiction » auquel il nous avait habitués. Je reste roi de mes chagrins est le plus « formaliste » de ses livres, puisque, « faux roman », il se présente sous la forme d’une (fausse) pièce de théâtre avec « genèse », « prologue », « chœurs », « intermèdes », « épilogue », etc.… Lire la suite

Pour nous suivre

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097