Michel Houellebecq : La création d’un mythe

Quand la parole se fait rare, le corps parle et celui de Michel Houellebecq fait du bruit. L’auteur est autant connu pour son image que pour son œuvre. L’une et l’autre s’auscultent et se complètent. Il n’a jamais aimé son corps, ce qui le pousse vers les voies de l’esprit.… Lire la suite

Notre manifeste

Zone Critique, c’est d’abord le pari des mots. C’est croire, bien croire, à l’heure du sacre de l’amusement, que le mot, dans sa formule littéraire, que le livre, par sa distance poétique, que le langage enfin, au travers de sa veine romanesque, résonne encore de toute sa pertinence, vibre encore de son pouvoir prophétique, et nous permet encore de sonder, réfléchir et toucher du doigt l’époque chamboulée que nous traversons. Zone Critique, c’est ensuite le pari de l’image. C’est penser, penser haut et fort, que par-delà le déversement quotidien et barbare de figures télévisuelles et publicitaires, subsiste, sous l’ombre vacillante de quelques cinéastes, par la matière soudainement transfigurée de quelques artistes, cette idée-là, vaine peut-être, mais si vivante, que la beauté naît du vertige de l’œil et de la nuance. Lire la suite

Livres

Du sentiment d’étrangeté

Suite de notre série consacrée au roman afghan contemporain. Le sentiment d’étrangeté est au corps du roman afghan, et particulièrement de l’oeuvre d’Atiq Rahimi. Il s’enracine dans la quête de l’identité perdue, dans le sentiment de l’exil, et dans la nostalgie du pays d’origine. … Lire la suite

Homeira Qaderi : une littérature du cri

Toute la semaine, Zone Critique vous propose de découvrir les grandes figures de la littérature afghane contemporaine. Chez Homeira Qaderi, qui vient de publier l’ouvrage Dancing in the Mosque, la littérature est d’abord un cri de dénonciation et une arme de résistance.… Lire la suite

Le discours du corps chez Atiq Rahimi

Les textes d’Atiq Rahimi accordent une grande importance au corps pour faire de celui-ci l’espace visible de la violence que subissent les Afghans dans leur vie quotidienne. C’est à travers le corps que les fantasmes imaginaires des personnages deviennent abordables sur le plan de la représentation et de la langue.… Lire la suite

« Il fallait filmer la parole »

Atiq Rahimi est certainement l’un des auteurs afghans les plus connus dans le monde. En 2008 il obtient le prix Goncourt pour son roman Syngué sabour, son premier roman directement écrit en français, qu’il adaptera au cinéma quelques années plus tard.… Lire la suite

La littérature afghane : une chambre d’écho

Comment décrire la vie intellectuelle et littéraire de l’Afghanistan au XXème siècle ? Quelles sont les grandes figures de la littérature afghane ? Et comme celle-ci se fait-elle la chambre d’écho de l’histoire tourmentée de son pays ? Zone Critique vous propose de revenir sur toutes ces questions dans ce premier article d’une semaine consacrée à la littérature afghane contemporaine. … Lire la suite
Portraits

Deux scénaristes méconnus : Fitzgerald et Dahl

Francis Scott Fitzgerald et Roald Dahl : deux noms qui font immédiatement battre le cœur des lecteurs, toutes générations confondues. Pour autant, s’il est de notoriété que leurs romans les plus emblématiques – Gatsby le Magnifique et Charlie et la chocolaterie – ont donné lieu à plusieurs adaptations, on sait moins qu’ils se sont essayés au métier de scénariste.… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097