Le calme et la fureur : un Jarmusch dédoublé

173_1j_jarmusch_1_web_jessehill_
En ce début d’année, nous voila face à face avec un Jim Jarmusch faisant figure de Janus. Avec les sorties rapprochées de ses deux derniers films (Paterson en décembre 2016, Gimme Danger en février 2017) et peu de temps après son opus fantastiquement esthétique Only Lovers Left Alive, Jarmusch possède décidément plusieurs cordes à son arc.… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097