Les sentiers de la mémoire

« Quand je sortirai d’ici, nous nous marierons dans la ferme de mon enfance heureuse, là-bas, au pied de la montagne. Tu porteras la robe et le voile de ma mère et je ne dis pas ça parce que je suis sentimental, ni à cause de la morphine. … Lire la suite

Albert Caraco, prophète de malheur

« Il ne figure, je crois, dans aucun dictionnaire, dans aucune anthologie. Et personne, jamais, ne le cite. Son nom est Albert Caraco. » (Capucine Roche, Magazine Lire). Notre partenaire Idiocratie redonne vie de manière flamboyante, et le temps d’un article qu’aujourd’hui nous partageons, à ce polémique « Prophète de Malheur » aujourd’hui passé dans les oubliettes de l’Histoire littéraire, et qui fit pourtant profession de « haïr le monde » dans un « français éblouissant » (Capucine Roche).… Lire la suite

Michel Tremblay et l’émancipation québécoise

Michel Tremblay, grand romancier et surtout dramaturge, naît en 1942 dans un Québec éclaboussé par la guerre et qui comporte son lot de pauvreté et d’injustices. Son enfance modeste mais toutefois très heureuse dans un milieu principalement féminin va l’inspirer jusqu’à se retrouver au centre de toute son œuvre.… Lire la suite

Le jeune homme et la mer

Le Jeune Homme était revenu sur ses pas. Le jour déclinait sobrement. L’avenue désertée, la mer en contrebas et le ciel, qui était maintenant un feu ardent, composaient un paysage fébrile et inquiet. Le Jeune Homme avait toujours aimé les couchers de soleil, particulièrement quand venait cette heure où se côtoient toutes les teintes du ciel, comme s’il était toutes les heures à la fois, quand d’un côté il fait presque noir, que de l’autre le ciel est céruléen encore, qu’ailleurs il revêt un mauve profond, plus loin un rose-flamand, et que le soleil rougeoie sur tout cela, donnant l’impression – du moins, le Jeune Homme le percevait-il ainsi – qu’une immense couverture en patchwork s’enflamme sous le regard ébaubi.… Lire la suite

Pour nous suivre

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097