Ce nouveau livre de Jean-Claude Michéa est dans la droite ligne de ses précédents, qu’il prolonge sans pour autant les répéter. La même culture et le même humour, les mêmes leçons, les mêmes forces – et les mêmes limites – s’y retrouvent, enrichies de la vie rurale que, depuis quelques années, l’ancien montpelliérain a adoptée.