Un sentiment d’été qu’on oublie vite

Pour son deuxième long-métrage, Ce sentiment de l’été, le réalisateur français Mikhaël Hers filme le deuil et l’absence. Une belle idée qui se retrouve vite étouffée par un trop plein de lumière et de musique. Berlin. Un couple jeune et beau.… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097