Les Misérables : À n’y plus rien voir

090118-000-A_2750479
Quoiqu’en dise le titre, l’œuvre adaptée par Les Misérables de Ladj Ly n’est pas le roman hugolien. Ce premier long-métrage de fiction reprend et déploie un court film du même nom réalisé par Ly en 2017. Si l’emprunt du nom Les Misérables nous incite à voir des Javert et Gavroche dans les figures principales du policier abusif et du voyou juvénile, si le terrain de jeu des uns et le territoire surveillé par les autres s’ancre à Montfermeil – où se déroule une partie conséquente de l’action du roman – , le film de Ly est moins la transposition d’un livre que le point de culminance d’une trajectoire cinématographique, initiée en 2005 avec le filmage d’émeutes qui embrasèrent, entre autres communes, Clichy et Montfermeil.… Lire la suite

Les Misérables : fable urbaine contre le misérabilisme

les misérables cover
Difficile de faire un film de banlieue dépourvu de clichés ou de complaisance. L’inside-man Ladj Ly, qui a grandi à Montfermeil, relève brillamment le défi avec Les Misérables. Un long métrage qui emprunte son titre à Victor Hugo et qui dénonce, un siècle et demi après le roman, le sort désastreux réservé aux laissés-pour-compte de la société.… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097