Laure encorps

Trop peu connue, Laure (Colette Peignot) est morte en 1939, aura traversé le premier XXe siècle avec une rage au ventre et une soif expérientielle implacables. Ses textes, dont la dernière édition des Ecrits complets a été publiée aux éditions Les Cahiers en 2020, témoignent d’une écriture d’une rare puissance, d’une rare beauté, dans l’authenticité même du geste.    Dans les Sept passages de la vie d’une femme, Jacqueline Risset a ses mots qui parlent de toi, Laure, Colette Peignot, Claude Araxe, corps éparpillé d’une femme indicible autrement que par la fugacité de sa présence « – c’est l’élan qu’elle veut – élan qui la supprime voix qui croit être née de rien » empreints comme de toi ces mots de Jacqueline Risset qui dit le mal qui « vient de plus loin » de ce que tu diras là de ce corps à toi, dont personne d’autre ne pourrait parler – car on aurait bien trop longtemps parlé de toi pour toi.… Lire la suite

Emmanuel Echivard : la parole et le précipice

Paru aux éditions Cheyne, le dernier recueil d’Emmanuel Echivard, Pas de temps, explore un quotidien rendu poétique par une double lecture, matérialisée au sein du recueil par la double page. Si le procédé pourrait sembler anodin, il ne l’est pas, et chaque geste s’offre à lire dans une approche factuelle et dans son pendant intime et sensible, nous invitant progressivement à l’expérience clairvoyante du vide et de la nuit, à un dessaisissement.… Lire la suite

Carlos Pereda : morale pour déracinés

Si l’exil n’a pas d’Âge, c’est en mai 2022 que le philosophe uruguayao-mexicain publie chez Éliott un essai à ce sujet qui connaît un élan nouveau dans la pensée contemporaine. S’inscrivant dans l’héritage philosophique latino-américain, Pereda s’attache à une démarche ontologique et herméneutique qui vise à interroger notre condition d’homme à travers l’expérience de l’exil, bien plus partagée que l’on ne se le représente. … Lire la suite
© 2022 Zone Critique
Facebook Zone Critique Instagram Zone Critique YouTube Zone Critique