Peut-on encore lire ?

Déon : nous ne voulons jamais l’oublier

Michel Déon, romancier fécond, est le dernier des Hussards et certainement, à la suite des Pierre Loti, Henry de Monfreid, Saint-John Perse et tant d’autres, l’un des derniers écrivains voyageurs du XXème siècle. S’il peut partager ce titre avec l’autre vétéran Jean Raspail (dont Déon est un fervent défenseur), et le jeune Sylvain Tesson qui a pris la relève, Déon reste l’éternel nomade.… Lire la suite
Peut-on encore lire ?

Pierre Loti ou la tentation de l’Orient

Pierre Loti, écrivain voyageur et romancier prolixe a peu à peu sombré dans l’oubli. Pourtant, ses textes sont un brillant témoignage d’un homme dévasté par le temps. La littérature, dès lors, apparaît comme le seul remède à cette « représentation mobile de l’éternité », qui lui fuit entre les doigts, et le pousse aux extrémités de la Terre, à chaque intersection des hémisphères.… Lire la suite
Peut-on encore lire ?

« Nul n’est plus catholique que le Diable »

Henri Raczymow explique au début de Mélancolie d’Emmanuel Berl à quel point il est parfois agréable de s’attaquer à des auteurs mineurs tant les majeurs nous font  peur. Jouhandeau, auteur mineur au regard de la littérature, n’a pour lui ni la respectabilité, ni l’accessibilité, ni la sympathie.… Lire la suite
Peut-on encore lire ?

Vladimir Maïakovski, la démesure du Verbe

Voici que Vladimir Maïakovski s’avance, la voix pleine et grave, le front immense que surplombe des sourcils trop noirs, paravents à l’audace du regard. «Écoutez ! » lance-t-il à son public. L’ordre claque dans l’assemblée réunie autour du poète. Ses mots ont la vigueur d’un appel à la révolte.… Lire la suite

Pour nous suivre

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097