Que vaut vraiment ?

Le devenir-désirable : corps au présent d’Hervé Guibert

Hervé Guibert, c’est bien connu, parle de lui. Rien ne témoigne mieux de cela peut-être que son documentaire, tourné entre 1990 et 1991, sorte de journal filmé, sorti après sa mort, en 1992. Geste politique, geste artistique, geste élaboré au seuil du visible, La Pudeur ou l’Impudeur tend à résumer le procédé guibertien de manière forte tant tout semble se jouer, l’écriture comme l’image, dans ce ballottement entre pudeur et impudeur, entre intimité-œuvre et dicible-ténu.… Lire la suite

Pierre Guyotat : l’humanité à la question 

« Rien de tel n’avait été risqué depuis Sade » écrit Philippe Sollers en préface d’Eden, Eden, Eden, directement frappé de censure par le ministère de l’intérieur à sa publication, en 1970. À propos de Tombeau pour cinq cent mille soldats, l’auteur lui-même déclare, dans Humains par hasard : « C’est une œuvre qui a provoqué, chez certains écrivains que je connaissais à cette époque-là, une cessation d’écrire.… Lire la suite
Que vaut vraiment ?

Yasmina Khadra : des bombes et des roses

Yasmina Khadra
Mohammed Moulessehoul, de son nom de plume Yasmina Khadra, fédère et confronte simultanément le monde arabe et la culture occidentale par le biais de la littérature. Il fait partie de ces écrivains populaires ayant su trouver la formule romanesque lui permettant de partir à la conquête d’un large public de lecteurs.… Lire la suite
Que vaut vraiment ?

Stephen King : le romancier de l’éternelle solitude

Graphomane infatigable, Stephen King a vendu plus de 500 millions d’exemplaires dans le monde. Ses romans, souvent captivants, mettent en scène des personnages en proie à une éternelle solitude, dans un style décousu et singulier. Mais la critique universitaire le tient pourtant à l’écart du débat littéraire.… Lire la suite
© 2021 Zone Critique
Facebook Zone Critique Instagram Zone Critique