Déambulation des corps

Ce printemps, la Cinémathèque Française a choisi de mettre à l’honneur Gus Van Sant. L’exposition rend compte à la fois des films de ce cinéaste anticonformiste, mais aussi de ses œuvres plastiques. Une rétrospective à la fois dense et intense. Magnétisme immédiat des images défilant dans l’espace aux murs noirs, à l’entrée de l’exposition : errance spectrale des derniers jours de Blake dans Last Days, apparition de visages aux traits de revenants, maquillés par jeu dans Restless… Fragments filmiques et empreinte des corps, à la surface de l’écran, nous aimantent.… Lire la suite

Retour à la terre

Le coeur de l’homme bat au rythme de la terre. Jour après jour, mois après mois, les saisons défilent et certains villages, en accord avec le monde, accueillent ce que la nature a de plus beau mais aussi de plus vital à leur offrir.… Lire la suite

Guerre, amitié et train enchanté

L’île de Giovanni relate l’invasion soviétique dans une petite île japonaise après la seconde guerre mondiale. Adoptant le point de vue de deux enfants, Mizuho Nishikubo réalise un film d’animation magnifique où l’amitié et le rêve tentent de contrer l’horreur de la guerre.… Lire la suite
© 2022 Zone Critique
Facebook Zone Critique Instagram Zone Critique YouTube Zone Critique