Damasio – L’an 2050, cauchemar programmé ?

Le succès des romans d’Alain Damasio offre une occasion de s’interroger sur le retour de la science-fiction dans le paysage littéraire français. Ce genre littéraire permet davantage  d’appréhender le présent que de comprendre l’avenir. Les écrits de Damasio, notamment Les Furtifs et son recueil Aucun souvenir assez solide, proposent une vision apocalyptique du présent, et les moyens de s’en extraire.  L’avènement des dystopies en Occident au XXème siècle apparaît comme une apocalypse, c’est-à-dire comme une opération de dévoilement du temps présent. En 1771, Louis-Sébastien Mercier écrit L’an 2440, rêve s’il en fût jamais.… Lire la suite

Pour nous suivre

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097