Federico García Lorca : De la prose avant toute chose

Sous le titre Une colombe si cruelle, Carole Filière a rassemblé et (re)traduit des poèmes en prose de Federico García Lorca parmi lesquels de nombreux inédits. La réunion de ces textes donne à entendre un autre Lorca dont la voix toujours souffrante saisit, impose son souffle et sa vision morcelée du monde manifestement nourrie des mouvements artistiques de l’époque, cubisme et surréalisme en tête.  De Federico García Lorca, on connaît bien souvent la poésie incandescente du Romancero Gitan (1928) et du Poète à New York (1936).… Lire la suite

Pour nous suivre

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097