Fastidieux voyage dans la peinture d’Hopper

Stephanie Cumming rejoue "Morning Sun"
(c) kgp photo by jerzy palacz
Stephanie Cumming rejoue Morning Sun (crédit photo jerzy palacz) Sur le papier, l’idée du cinéaste Gustav Deutsch est fantastique : retracer 30 ans d’histoire sociale américaine à travers le parcours d’une femme évoluant dans les tableaux du peintre Edward Hopper. Sur l’écran, le passage à l’acte s’avère lassant et assez inintéressant.… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097