« Ce garçon qui était moi »

marche
On connaît bien les bestiaires de Genevoix, on a lu ses romans régionalistes ; on sait aussi combien la guerre l’a éprouvé, comme elle a dirigé son œuvre. On connaît moins pourtant La Mort de près, « ce petit livre bouleversant » paru en 1972, « l’un des plus réconfortants jamais écrits » comme l’écrit Michel Bernard, et que les éditions de la Table Ronde nous font le bonheur de rééditer en ce joli mois de mai.… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097