Philippe Jaccottet ou l’émerveillement d’être au monde

Dans ce qu’il faut à présent considérer comme ses deux derniers textes, Le dernier livre de Madrigaux et La Clarté Notre-Dame, parus aux éditions Gallimard, Philippe Jaccottet témoigne avec pudeur et tendresse de la joie que le simple fait d’être au monde procure encore à une vie qui touche à sa fin. … Lire la suite

Alexis Bardini : Le poète écorcé

Après Ombries, recueil paru l’an dernier aux éditions Alcyon, Sébastien Minaux récidive chez Gallimard avec Une épiphanie, sous le pseudonyme d’Alexis Bardini. La poésie se fait moins narrative, plus fragmentaire. La voix change, alors le nom aussi.  Retour des amants Composé en trois temps, le nouveau recueil de Bardini – nom de poète – nous fait pourtant entrer dans une intimité redoutable où l’évocation de la nature reconduit une mise en scène du « nous » à l’épreuve de sa corporéité : poésie de la matière, des corps donc, d’écorce aussi, puisque le mot revient à plusieurs reprises.… Lire la suite

Le parti pris de l’épidémie

La maison Gallimard a miraculeusement retrouvé ces trois fragments perdus de Francis Ponge, qu’un éditeur de la rue Sébastien-Bottin souhaitant rester anonyme nous a fait parvenir. La rédaction de Zone Critique s’interroge : le poète du minuscule est-il réellement à l’origine de ces textes ?… Lire la suite

Federico García Lorca : De la prose avant toute chose

Sous le titre Une colombe si cruelle, Carole Filière a rassemblé et (re)traduit des poèmes en prose de Federico García Lorca parmi lesquels de nombreux inédits. La réunion de ces textes donne à entendre un autre Lorca dont la voix toujours souffrante saisit, impose son souffle et sa vision morcelée du monde manifestement nourrie des mouvements artistiques de l’époque, cubisme et surréalisme en tête.  De Federico García Lorca, on connaît bien souvent la poésie incandescente du Romancero Gitan (1928) et du Poète à New York (1936).… Lire la suite
© 2021 Zone Critique
Facebook Zone Critique Instagram Zone Critique