- ZONE CRITIQUE - https://zone-critique.com -

Kunsthaus Zürich – un creuset culturel

August-Giacometti-Das-Kreisen-der-Planete-1907

À l’orée de la vieille ville de Zürich se trouve un creuset culturel absolument remarquable par la collection qu’il propose. La Kunsthaus de Zürich impressionne, comble l’attente du visiteur avide de découvrir une des plus vastes collections d’œuvres d’art de Suisse, des maîtres anciens jusqu’aux artistes contemporains. Petit tour d’horizon de cette maison des arts !

Une histoire de passionnés

Tout commence autour d’un verre. Nous sommes en 1787 et un petit groupe de passionnés se réunit régulièrement pour bavarder et se soutenir mutuellement, car ils sont artistes pour certains, amateurs d’art pour d’autres. Puis, six ans plus tard, ils commencent à collectionner pour créer une sorte de livre de peintre. En 1812, ils achètent à crédit une propriété qui deviendra un des lieux d’exposition principal de la ville avec des œuvres de Gessner, d’Asper…

Ce n’est qu’au début du XXe siècle et grâce au travail du conservateur et directeur Wilhelm Wartmann que la collection du musée s’agrandit, notamment par l’acquisition d’art suisse puis de groupes d’œuvres. En 1920, une donation permet à la Künsthaus de recevoir ses premiers tableaux impressionnistes et post-impressionistes français. L’année 1922 marque un tournant. Wartmann commence à constituer la plus grande collection de tableaux de Munch en dehors de la Scandinavie. Le musée devient alors un véritable creuset culturel, si bien que l’architecte Karl Moser l’agrandit dans un style art déco absolument somptueux avec un escalier monumental noir orné de bas-reliefs remarquables.

Giacometti © Kunsthaus Zürich

Au fil des années, des amateurs d’art, des artistes ont fait don de collections. C’est ainsi que la Kunsthaus compte une des plus prestigieuses collections d’œuvres d’Alberto Giacometti qui a lui-même fait don de ses œuvres. Le musée compte désormais environ 4000 peintures et sculptures et plus de 95000 œuvres graphiques. 1000 œuvres sont exposées en permanence.

Cuno Amiet, Sonnenflecken-1904

Des chefs d’œuvre à découvrir

Au fil de notre visite dans le musée qui propose une exposition temporaire sur les dessins préparatoires de l’artiste Rodolphe Koller, nous avons pu admirer des œuvres absolument fascinantes comme un tableau de Cuno Amiet, qui représente une femme éclairée par les rayons de lumière qui perce le feuillage d’un arbre, ou encore une toile d’August Giacometti – à ne pas confondre avec Alberto ! – dans un style très art nouveau.

L’incroyable salle des Füssli laisse rêveur et nous attendons alors la magnifique exposition qui s’ouvrira au Musée Jacquemart-André à Paris le 16 septembre. Le point fort du musée est sa collection d’art suisse. Füssli, d’origine suisse, est connu pour ses tableaux qui mêle le gothique et le merveilleux. On croirait voir une nouvelle d’Edgar Poe ou bien la noirceur d’une pièce de Shakespeare tant les sujets de ses œuvres font écho aux tragédies.

Les galeries des peintures modernes et contemporaines sont aussi tout à fait remarquables. Un tableau de Magritte a retenu notre attention tant la poésie se dégageait de cette lune au sommet de l’arbre obscurci par la nuit tombante. Il y aurait beaucoup à décrire dans ce musée : l’architecture art déco fascinante, la collection de tableaux de Kokoschka, de Munch que le musée d’Orsay honorera à partir du 20 septembre, de Giacometti…

*

La Kunsthaus de Zürich impression par la richesse de ses collections et le remarquable travail d’accrochage et de présentation. Outre le lieu qui est absolument magnifique, la Kunsthaus permet de redécouvrir certains artistes et des œuvres nouvelles de peintres phares.