Exercice de diaphoralogie

738_untitled
(Crédit Radio France) Zone Critique vous propose aujourd’hui une lecture du dernier ouvrage d’Évelyne Grossman, Eloge de l’hypersensible, dans lequel l’auteure nous invite, en interrogeant le style de Gille Deleuze, Marguerite Duras, Roland Barthes et Louise Bourgeois, à prêter l’oreille à la musicalité de la littérature. … Lire la suite

« La vérité est ce qui me consume »

@Le Temps
@Le Temps Deuxième roman de l’écrivain Édouard Louis, paru aux Éditions du Seuil en janvier 2016, Histoire de la violence ne peut laisser son lecteur indifférent. Il s’agit du récit d’une nuit d’horreur (prononçons les mots : d’un viol et d’une tentative d’homicide), et des conséquences de ce traumatisme sur la vie du narrateur, un jeune homme nommé Édouard… Sur le chemin du retour d’un dîner de Noël passé avec ses amis, le protagoniste fait la rencontre, sur la place de la République, de Reda, qu’il finit, après quelques tergiversations,  par convier chez lui.… Lire la suite

Le fétiche Foucault

© http://blogelements.typepad.fr/
© http://blogelements.typepad.fr/ Dans son ouvrage intitulé « « Putain » de Saint Foucault », sous-titré « Archéologie d’un fétiche », le biographe de Jean-Edern Hallier se livre, aux dépens de Michel Foucault, à un exercice roboratif de philosophie à coups de marteau, inspiré paradoxalement par les prescriptions de celui qui fut pour l’auteur de Surveiller et punir un maître à penser : Nietzsche.… Lire la suite

Que Laurent Binet soit ! Et Roland Barthes fut

Laurent Binet
Pourquoi Roland Barthes aurait-il été assassiné ? Bayard, un flic cartésien et chauvin, se charge de l’enquête. Pour l’aider à infiltrer le milieu intellectuel de l’époque et décoder le paradigme de la linguistique, cher à Barthes, il recrute un jeune professeur malin mais un peu frileux, Simon Herzog. … Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097