Sad Eyed Ladies of Babylon

Après Larrons, François Esperet publie Gagneuses, second panneau enténébré d’un retable lyrico-épique qu’il consacre à l’univers des putains et des vauriens, « idoles indifférentes au cri des paumes » et « princes dérisoires de la nuit ». Il y a des jours comme ça… un froid dimanche de février pour être précis.… Lire la suite

Electricityscape

Se plonger dans Paris New Moon Paris, c’est découvrir l’empreinte d’une poignée d’esprits frappeurs et d’un lieu oublié qui pourtant ont contribué à la légende parisienne au même titre que les dadaïstes du Boeuf sur le toit ou les zazous des caves de Saint-Germain-des-Prés.… Lire la suite

Une jeune fille d’autrefois

Il est de bon ton de railler les errements du romantisme, de mépriser les quêteurs d’absolu et leur infantilité maladive. D’ailleurs ils y prêtent souvent le flanc en se complaisant dans le fantasme d’une chevalerie des beaux esprits. Quelques-uns toutefois traversent intacts le temps pour avoir osé s’affronter au démon de leurs passions.… Lire la suite

Le funambulisme des grandes occasions

Avec Gaudriole au Golgotha, Louis-Henri de la Rochefoucauld passe en trombe du berceau au tombeau, quand il ne fait pas station au bistrot. Un programme libre aussi réjouissant qu’imparfait. Le péplum biblique ferait-il les beaux jours de la rentrée littéraire ?… Lire la suite
Copyright © 2013 Zone Critique. Tous droits réservés. ISSN 2430-3097