Einar Jónsson : un Rodin sous stéroïdes - Zone Critique
Einar Jónsson : un Rodin sous stéroïdes
Einar Jónsson
Voir

Einar Jónsson est un sculpteur né dans le sud de l’Islande en 1874. Fasciné par le folklore islandais, la mythologie nordique et la Bible, il devient l’un des artistes islandais les plus reconnus. Son lieu de résidence devient un musée de son vivant en 1923. Il part rejoindre Thor, les anges et les farfadets en 1954.

Einar Jónsson
Einar Jónsson, Évolution, 1912-1913, Musée de Reykjavik

Cet article est réservé aux abonnés

S'abonner
Déjà abonné ?
Se connecter
Un article par Pierre Poligone, le 13 février 2024
Partager
Einar Jónsson
Sculpteur, visionnaire épique
Einar Jónsson

Einar Jónsson (1874-1954) est un sculpteur islandais qui a taillé son chemin dans le monde artistique avec autant de fermeté que ses sculptures de granite. Né à Galtafell, il a fait ses études à l’Académie Royale des Beaux-Arts du Danemark à Copenhague. Ses sculptures, oscillant entre le mystique et le colossal, continuent de hanter les visiteurs du musée Einar Jónsson à Reykjavik.

Pierre Poligone
Co-directeur de Zone Critique

Doctorant en littérature, Pierre Poligone aime écrire sur les âmes insurgées. Il donne parfois des cours à l’université et co-dirige la revue Zone Critique depuis bientôt 10 ans.

Commentaires

Et vous, qu’avez-vous pensé de cette oeuvre ? Lancez ou participez à la discussion, partagez vos réactions avec la communauté, et faite de cet espace un lieu de partage et de débat constructif !