La nostalgie de l’étreinte

Celui qui n’a pas de prénom revient vers nous en voyage d’étude pour mettre un point final à sa thèse sur le lien en géographie. Nous attendions à la rédaction cet événement avec impatience. Nous nous réjouissons de constater que la voix cristalline du jeune Clément Bénech s’impose à nouveau, sans brusquerie, avec calme, sans fausse note comme un singulier chant du monde littéraire. … Lire la suite

De la lecture considérée comme une promenade en skateboard

Nouvelle carte blanche du romancier Clément Bénech, auteur de L’été slovène, pour Zone Critique. Aujourd’hui, De la lecture considérée comme une promenade en skateboard.  Récemment, je lisais De la destruction [1], l’essai de W. G. Sebald sur la démolition de l’Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale, un sujet rarement abordé (et que Sebald rend assez glaçant).… Lire la suite

La photographie existe

Zone Critique vous présente aujourd’hui une nouvelle carte blanche du romancier Clément Bénech, consacrée aux rapports qu’entretiennent littérature et photographie. Oui, la photographie existe : prenons-en acte.  L’autre jour, je me suis dit : on oublie trop souvent combien il est difficile, dans l’absolu, d’écrire un roman composé uniquement de mots.… Lire la suite

Toussaint, premier homme

Nouvelle carte blanche du romancier Clément Bénech pour Zone Critique. Retour aujourd’hui sur le dernier livre de Jean-Philippe Toussaint, Nue.  Si vous pouvez le rêver, vous pouvez le faire. La phrase de Walt Disney s’applique volontiers à l’écriture de Jean-Philippe Toussaint : depuis son premier livre, La Salle de bain, jusqu’au dernier sorti il y a quelques jours, Nue, on sent l’expression d’une volonté qui ne se laisse pas dévoyer.… Lire la suite
© 2022 Zone Critique
Facebook Zone Critique Instagram Zone Critique YouTube Zone Critique